Coronavirus : le laboratoire Moderna annonce que son vaccin est efficace à 94,5%

16 Novembre, 2020, 16:52 | Auteur: Aubrey Nash
  • Covid-19 Selon Ugur Sahin fondateur de BioNTech la vie reprendra son cours normal en hiver 2021

Cela signifie que le risque de tomber malade du Covid-19 a été réduit de 94,5% au cours de l'essai en cours entre les patients qui ont reçu le placebo et ceux qui ont reçu la dose de vaccination qui fonctionne, comme celui de Pfizer sur la base de l'ARN Messager.

On ignore encore la durée de la protection conférée par le vaccin, ce que seul le temps révélera.

L'avantage du vaccin de Moderna par rapport à celui de Pfizer, présenté comme efficace à 90%, est qu'il ne nécessite pas d'être stocké à des températures aussi basses de moins 70 degrés Celsius.

Aucun malade grave du Covid-19 n'a été enregistré parmi les personnes vaccinées, contre 11 dans le groupe placebo.

"La lumière au bout du tunnel est de plus en plus vive", a réagi le médecin, professeur à Harvard et auteur Atul Gawande, qui a rejoint l'équipe conseillant le prochain président, Joe Biden, sur la pandémie. "Nous aurons peut-être au printemps et à l'été de multiples vaccins très efficaces largement distribués".

Selon la société américaine, environ 9 à 10 % des personnes vaccinées ont eu des effets secondaires légers tels que fatigue, courbatures, ou rougeur autour du point d'injection. Moderna dit vouloir demander "dans les prochaines" semaines l'autorisation de mise sur le marc.

À cet égard, la Haute autorité de la santé (HAS) devrait rendre avant la fin de l'année son avis sur les populations prioritaires.

Si le vaccin était approuvé par l'Agence américaine des médicaments (FDA), la rapidité de développement serait une prouesse scientifique.

"Notre vaccin sera comme le vaccin grippe, vous pouvez le mettre dans votre réfrigérateur." a déclaré Olivier Bogillot.

À l'instar du vaccin Pfizer-BioNTech, l'efficacité du remède Moderna a été établie à la suite des premiers essais cliniques effectués sur des patients humains.

Il a été co-développé avec les scientifiques de l'Institut national des maladies infectieuses. Plus de 30 000 participants participent à l'essai clinique à grande échelle, dit de phase 3, commencé en juillet dernier.

Moderna a aussi signé des contrats avec le Canada, la Suisse, le Japon, Israël et le Qatar et est en négociation avec l'Union européenne, le Royaume-Uni et le programme international Covax. Le laboratoire prévoit de commercialiser dans les prochains mois des millions de doses.

Recommande: