Hommages aux victimes du 13 novembre 2015

15 Novembre, 2020, 20:40 | Auteur: Lynn Cook
  • Attentats du 13 novembre 2015 : cinq ans après, des commémorations en comité restreint

La cérémonie débute à 9h15 aux abords du Stade de France, en Seine-Saint-Denis, théâtre de la première attaque de la soirée du 13 novembre 2015.

Les noms des victimes ont résonné dans les rues vidées par le confinement. Cinq ans après les attentats les plus meurtriers jamais commis en France, le Premier ministre Jean Castex ainsi que Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur et Éric Dupond-Moretti, ministre de la Justice se sont rendus sur les différents lieux qui ont été attaqués le 13 novembre 2015.

Cette étude de l'Ifop pour CNews et Sud-Radio a été menée auprès d'un échantillon de 1.007 personnes, représentatif de la population française.

Attentats du 13 novembre 2015 : cinq ans après, des commémorations en comité restreint
Hommages aux victimes du 13 novembre 2015

Le maire de Saint-Denis Mathieu Hanotin et le premier ministre Jean Castex ont déposé une gerbe de fleurs à l'extérieur du Stade de France. En accord avec les associations de victimes, seuls les présidents de deux associations de victimes, Life for Paris et 13onze15, participaient à ces hommages. Le cortège restreint s'est ensuite déplacé dans le 11e arrondissement de Paris, pour se recueillir devant les terrasses des cafés et restaurants touchés par les attentats.

Pour le public, une retranscription des cérémonies a été assurée par la ville de Paris. "J'ai besoin de retourner devant le Bataclan ce jour-là pour y déposer une bougie", nous a confié David Fritz Goeppinger, ex-otage du Bataclan et auteur du livre "Un jour dans notre vie ".

La possibilité d'attaques multiples, comme celles qui se sont produites le 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis, doublées d'une prise d'otages comme celle du Bataclan, apparaît comme une option très probable pour 95% des sympathisants de La France Insoumise, 94% des sympathisants du PS, et est encore plus élevée pour les sympathisants des Républicains et du Rassemblement national (97%). "Le monument arborera également un message d'hommage à toutes les victimes du terrorisme, ainsi que notre devise, Fluctuat nec mergitur (Battue par les flots mais elle ne sombre pas)", a fait savoir la maire de Paris.

Recommande: