Entrée d‘une nouvelle personnalité au Panthéon : découvrez qui est Maurice Genevoix

15 Novembre, 2020, 23:08 | Auteur: Sue Barrett
  • Maurice Genevoix: la résilience au Panthéon

Confinement oblige, cette célébration se déroule en petit comité et sans public, comme, dans la matinée, la commémoration du 102e anniversaire de l'Armistice de 1918 et du centenaire de l'inhumation du Soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe. Retour en images sur cette journée.

Le 11 novembre 1920, le cercueil de ce soldat dont la dépouille reste non identifiée, avait été accueilli en grande pompe sous l'Arc, où il sera mis en terre deux mois plus tard. Depuis le 11 novembre 1923, la flamme de sa tombe est ravivée tous les soirs.

Cette cérémonie clôture le long cycle du centenaire de la Grande Guerre, dont le temps fort a été "l'itinérance " d'une semaine ayant conduit Emmanuel Macron en 2018 sur les lieux des grandes batailles de l'est et du nord du pays. Avec lui, ce sont tous les Poilus qui ont combattu en 14-18, qui sont honorés. Il y est, symboliquement, accompagné du cortège de Ceux de 14, suivant le titre de son livre, témoignage d'un ancien combattant qui a vécu l'enfer des tranchées.

Auréolé du prestigieux Prix Goncourt pour son roman "Raboliot" en 1925, Maurice Genevoix a occupé une place de premier plan dans la vie littéraire française du XXe siècle, célébrant "l'invincible espérance des hommes". Sur le 101, des étudiants de l'École normale supérieure (ENS) ont déposé une poignée de terre des Éparges (Meuse), où a été blessé Maurice Genevoix lors des combats.

Après avoir remonté la rue Soufflot, le cercueil de Maurice Genevoix a été porté par la Garde républicaine avant d'entrer dans le Panthéon.

Il rejoindra enfin dans la crypte de l'imposant édifice parisien les 70 hommes et 5 femmes inhumés -des politiques, des écrivains, des scientifiques, quelques religieux et beaucoup de militaires-, symbolisant l'entrée avec lui des Poilus de la Grande Guerre.

Lors de cet événement, qui sera retransmis sur France Télévisions, le président prononcera un discours et inaugurera six oeuvres réalisées par le plasticien allemand Anselm Kiefer, qui vit en France depuis 1992. Le lieutenant Maurice Genevoix entre ici avec tous ceux de 14, l'écrivain Maurice Genevoix entre ici avec toutes les figures qui habitent les 1000 pages de son chef d'œuvre.

Ces séquences ont été maintenues malgré la pandémie car "il est important de maintenir les grands moments de communion nationale et de rassembler les Français en tant que nation", conclut l'Elysée.

Grave et théâtral, comme il a coutume de l'être, Macron a donc préféré laisser à ses auditeurs le soin de tirer eux-mêmes les enseignements de ce qu'il célèbre: "la fraternité" qui s'exprime dans les tranchées par-delà toute "distinction sociale", ce "même amour de la partie", ce "même goût de la liberté" que se découvrent les poilus, ces "héros ordinaires".

Recommande: