Couvre-feu en Espagne, nouvelles restrictions en Italie — Virus

27 Octobre, 2020, 16:53 | Auteur: Lynn Cook
  • Virus: les records de contaminations tombent dans l'hémisphère Nord

Il s'agit du deuxième état d'urgence décrété en Espagne, après celui instauré en mars pour contrer la première vague de la pandémie et qui avait duré jusqu'en juin.

Ce pays a franchi cette semaine le cap du million de cas de COVID-19 et fait face à une recrudescence en apparence incontrôlable de la pandémie. Le nombre de décès est proche de 35.000.

"Interrogé sur franceinfo, le secrétaire d'Etat a également estimé qu'il ne fallait " absolument rien écarter " : " Soit les courbes commencent à s'infléchir et on laisse le couvre-feu tel quel, on n'a pas besoin de durcir les mesures, soit on voit que cela ne suffit pas (...) et là il faudra probablement prendre des mesures plus dures", a-t-il prévenu. Cette reprise de la pandémie force à imposer de nouveaux tours de vis, comme en Espagne où un couvre-feu a été instauré dimanche.

En Italie, trois régions l'ont adopté ces derniers jours, celles de Rome, dans le Latium, Milan, en Lombardie et Naples, en Campanie. Au moins deux autres régions, le Piémont et la Sicile, leur emboiteront le pas dans la semaine.

Les manifestants ont attendu jusqu'à une minute avant minuit pour déclencher des feux d'artifice aux couleurs du drapeau italien, porter des cagoules et lancer des fusées éclairantes et des pétards sur la police.

Des nouvelles restrictions en Italie.

En Belgique, les autorités bruxelloises ont décidé d'avancer à 22H00 le couvre-feu imposé dans le pays.

Ce nouveau tour de vis va au-delà des décisions prises vendredi par le gouvernement pour l'ensemble du royaume et suit les mesures annoncées par les autorités de la Wallonie, particulièrement touchée par la pandémie.

En France, les députés ont voté samedi la prolongation jusqu'au 16 février de l'état d'urgence sanitaire, un régime d'exception qui autorise à mettre en place des restrictions.

Le couvre-feu (21H00 à 06H00), qui concernait 20 millions de personnes, est étendu à partir de samedi à 46 millions d'habitants de ce pays au total, et ce pour six semaines. L'Iran, pays le plus touché au Moyen-Orient, compte actuellement 32.320 morts pour plus de 562.000 contaminations. Dont quelque 10.003 en Allemagne, un pays jusqu'ici relativement épargné mais désormais frappé de plein fouet par le rebond épidémique.

En Slovaquie voisine, un couvre-feu nocturne est entré en vigueur samedi - il sera maintenu jusqu'au 1er novembre.

Pays et territoires d'Europe, pire semaine enregistrée pour chacun en termes de nouveaux cas quotidiens recensés sur 7 jours.

Un confinement partiel s'applique aussi dès samedi en Slovénie, dont le ministre des Affaires étrangères Anze Logar a été testé positif, après avoir bouclé une tournée dans les pays baltes. Il a été placé en quarantaine.

La pandémie a fait au moins 1,15 million de morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche en milieu de journée.

Invité de franceinfo, dimanche, le secrétaire d'Etat Cédric O a annoncé ce décompte, qui porte à 4 millions le nombre total de téléchargements de l'application d'aide au traçage des cas.

L'ancien président américain Barack Obama a accusé samedi son successeur Donald Trump d'avoir "complètement foiré" dans sa gestion du Covid-19, lors d'un meeting de soutien au candidat démocrate Joe Biden à Miami, en Floride.

Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 223.998 morts.

Recommande: