Les vaccins sont épuisés — Grippe

26 Octobre, 2020, 13:49 | Auteur: Jonathan Ford
  • FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

Un chiffre très éloigné de la réalité selon le ministère de la Santé qui assure que, "dans les régions les plus touchées, on arriverait à 18 à 20% de pharmacies en rupture de stock", selon les chiffres de l'ordre. Jugeant la situation incompréhensible, il tire la sonnette d'alarme. Ce dimanche 25 octobre, Europe 1 a révélé que 70 à 80% des pharmacies n'ont déjà plus de quoi se faire vacciner.

Une dizaine de jours seulement après le lancement de la campagne de vaccination, la situation inquiète les professionnels du secteur. Un véritable problème alors que les personnes prioritaires sont venues retirer leur précieux sésame plus tôt et plus nombreuses que d'habitude.

Si les autorités ont tenté d'anticiper cet afflux, les livraisons ne suivent pas dans l'Hexagone. "On ne peut pas répondre présent aujourd'hui", déplore Gilles Bonnefond, président de l'Union des syndicats des pharmaciens d'officine.

"Malheureusement, cette année, les industriels ont décidé de façon unilatérale de donner des vaccins avec plusieurs livraisons étalées entre le mois d'octobre, de novembre et de décembre". En dix jours, les pharmacies ont écoulé plus de 60 % du volume de l'année dernière, soit près de sept millions de doses. Le ministère de la Santé a enfin rappelé que l'épidémie de grippe n'était pas encore là. Jusqu'ici, 85% des vaccins ont bien été remis aux personnes fragiles ou prioritaires.

Recommande: