Les coureurs du Giro haussent le ton

26 Octobre, 2020, 00:11 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Ce vendredi avant la 19e étape du Giro le peloton a décidé de négocier avec les organisateurs du Tour d’Italie pour raccourcir l’étape

Le Tchèque Josef Cerny fête sa victoire dans la 19 étape du Tour d'Italie, entre Morbegno et Asti, le 23 octobre.

Après avoir dû ajouter cinq kilomètres à cette étape de vendredi afin de remédier à l'effondrement d'un pont présent sur le parcours initial et, de surcroît, où avait été programmé un sprint intermédiaire, l'organisation a donc consenti à réduire le tracé de plus de la moitié (134 au total, pour une 19eme étape de 124,5 km uniquement à l'arrivée).

L'étape du jour a été raccourcie à 124km.

La négociation, tardive, a débouché sur des scènes chaotiques puisque plusieurs bus d'équipes ont déjà quitté le site de départ.

Le directeur du Tour d'Italie Mauro Vegni, contraint d'accepter de modifier le parcours, a trouvé à la hâte une solution de repli.

S 'il a su conserver assez de forces, le TGV picard de l'équipe Groupama-FDJ pourrait donc de signer un cinquième succès d'étape sur les routes italiennes et enterrer définitivement les derniers espoirs de son rival numéro 1 Peter Sagan de lui ôter le maillot cyclamen de meilleur sprinteur dimanche soir à Sestrières, pour l'arrivée finale. Avec une promesse de Hansen, transformé en leader naturel du peloton: " Nous ferons tous de notre mieux pour faire un spectacle ".

Si cette 19e étape n'entrait pas dans le cadre du protocole dit des " conditions extrêmes", malgré la pluie froide tombant sur la Lombardie, la grogne des coureurs s'explique avant tout par l'accumulation de la fatigue. Après avoir passé deux journées en haute montagne, le peloton du Giro va avoir droit à une journée qui pourrait être de repos. À titre d'exemple, l'équipe Bora a quitté son hôtel, vendredi matin, sur le coup de...

" Je préconise la mise en place d'une instance indépendante qui valide les parcours, a ajouté Madiot".

Recommande: