L'armée britannique prend le contrôle d'un pétrolier dans la Manche

26 Octobre, 2020, 11:53 | Auteur: Lynn Cook
  • Sept suspects ont été arrêtés ce dimanche soir lors d’une opération des forces armées britanniques pour prendre le contrôle d’un pétrolier au sud de l’Angleterre dont l’équipage avait été menacé par des passagers clandestins à bord. P

Sept suspects ont été arrêtés.

L'équipage est sain et sauf et l'enquête de police continue, lit-on dans un bref communiqué du ministère qui ne donne pas d'autres précisions.

La police avait demandé l'intervention de l'armée sur le navire, le Nave Andromeda.

Des passagers clandestins se trouvant à bord d'un pétrolier naviguant au sud de l'Angleterre ont menacé l'équipage, a fait savoir dimanche le ministère britannique de la Défense. Des passagers clandestins se trouvaient à bord du navire et ont menacé l'équipage, selon la même source, qui plus tôt dans la journée avait évoqué des " menaces verbales ". La ministre de l'Intérieur, Priti Patel, a quant à elle salué l'action " rapide et décisive de notre police et de nos forces armées qui ont pu reprendre le contrôle de la situation, garantissant la sécurité de tous ceux qui se trouvaient à bord ". Le cabinet Tatham & Co, représentant les propriétaires du navire, avait assuré à la BBC à "100%" qu'il ne s'agit pas d'une tentative de piraterie, évoquée par certains médias.

Selon la compagnie maritime, les passagers clandestins, dont la présence à bord était connue depuis un moment, étaient devenus violents à l'égard de l'équipage qui s'est enfermée dans une partie sécurisée du navire. En réponse, les garde-côtes ont dépêché sur les lieux deux hélicoptères, les autorités ont imposé une zone d'exclusion de trois miles autour du navire, relate AP.

La radio locale a évoqué dans un premier temps une possible tentative de piraterie à bord du navire immatriculé au Libéria et transportant 42 000 tonnes de pétrole brut de Lagos vers Southampton.

Recommande: