Coronavirus: le gouvernement espagnol envisage l'alerte nationale

25 Octobre, 2020, 15:21 | Auteur: Lynn Cook
  • Covid-19: situation « grave » en Espagne

Le gouvernement espagnol se réunissait dimanche matin pour un conseil des ministres extraordinaire pour étudier la possibilité de décréter un décret royal sur l'état d'alerte sanitaire liée à la pandémie du coronavirus, au moment où le pays continue de vivre une augmentation des cas porteurs du covid-19. Mais "le nombre réel de personnes infectées dépasse déjà les trois millions de nos compatriotes", a-t-il affirmé, expliquant cette énorme différence par le fait que la proportion de personnes positives détectées était très faible au début de la pandémie.

De nouvelles restrictions décidées par les autorités régionales entreront alors en vigueur.

L'objectif derrière cette mesures est d'imposer une " réduction drastique de l'activité sociale", selon le a déclaré le responsable de la santé au sein du gouvernement régional de Madrid, Enrique Ruiz Escudero.

La mesure avait été décrétée il y a deux semaines par le gouvernement central pour permettre le bouclage partiel de la capitale, malgré les objections du gouvernement régional, dirigé par l'opposition de droite.

Covid-19: situation « grave » en Espagne
Covid-19 - Le gouvernement espagnol va étudier ce dimanche une déclaration d'urgence nationale

Les bars et les restaurants devront fermer à minuit, contre 23H00 auparavant, et leur capacité d'accueil restera fixée à 50 personnes.

Le gouvernement central n'est pas opposé à un couvre-feu, mais estime que ce régime d'exception nécessite, sur le plan légal, la proclamation préalable d'un état d'alerte et demande pour cela l'accord de toutes les régions, qu'il n'a pas encore.

Pour sa part, le président de Castille-et-Leon (nord) n'a pas attendu le gouvernement central pour annoncer qu'il imposerait un couvre-feu à ses administrés entre 22h00 et 06h00 à partir de ce week-end, alors que la région de Valence (est) et la ville de Grenade (sud) ont indiqué qu'elles feraient de même.

Il avait servi de base juridique à un confinement total du pays, un des plus stricts au monde, puisque les Espagnols avaient alors eu interdiction de sortir de chez eux, sauf pour aller se ravitailler.

Recommande: