"Adieu les cons" : découvrez l'interview Chérie FM cinéma de Virginie Efira

25 Octobre, 2020, 06:38 | Auteur: Sue Barrett
  • Adieu les cons

À chaque fois, Albert Dupontel en fait une quête frénétique, sauf que le Bernie qu'il incarnait était un dingue et qu'aujourd'hui, on peut facilement s'identifier à Suze (Virginie Efira, émouvante), qui apprend qu'elle est atteinte d'une maladie incurable.

Mais ce n'est pas seulement ce talent-là qui fait de ADIEU LES CONS un film inclassable.

"Adieu les cons" est une rencontre entre quelqu'un qui veut vivre et ne le peut plus et quelqu'un qui pourrait vivre mais ne le veut plus". Et puis JB (Albert Dupontel, impeccable), un fonctionnaire du ministère de l'Intérieur au zèle dépressif qui, ayant vu la promotion attendue lui passer sous le nez, entreprend de se suicider, pour mieux se louper cela va sans dire.

Le simple énoncé du synopsis donne la mesure absurde et loufoque du propos.

Après sa remarquable adaptation du roman "Au revoir là-haut" de Pierre Lemaître, Albert Dupontel livre une tragicomédie tendre qui raille notre société numérique déshumanisée, administrative et policière. Jusqu'à l'émotion qui s'y invite bientôt, venue imparablement vriller le spectateur à son siège. Si l'univers d'Albert Dupontel est éminemment personnel, sa résonance, elle, est universelle.

Comédie de et avec Albert Dupontel. Il embarque Virginie Efira et lui-même dans l'aventure.

Recommande: