Paris: Sept Anglais soupçonnés d’avoir cherché à percuter un gendarme interpellés

23 Octobre, 2020, 15:34 | Auteur: Sue Barrett
  • Une voiture a tenté de percuter un gendarme en faction devant l'ambassade d'Israël à Paris lundi 19 octobre 2020

Ils sont soupçonnés d'avoir cherché à percuter la veille un gendarme avec leur véhicule devant l'ambassade d'Israël. Une BMW suivie d'une Mercedes, avec plusieurs personnes à bord, ont foncé sur un gendarme mobile en faction devant l'ambassade d'Israël. Les deux véhicules parviennent à prendre la fuite, sont aperçus dans la soirée " rôdant " dans cet arrondissement stratégique de la capitale, notamment près du palais de l'Elysée. Très vite les policiers constatent que les plaques des deux voitures, relevées grâce aux caméras de vidéosurveillance, sont fausses.

Elles ont abouti cette nuit, selon les informations de RTL, à l'interpellation de sept personnes soupçonnées d'être les auteurs de cette agression qui aurait pu être dramatique. A l'issue de leur garde à vue, "les faits de tentative d'homicide sur personne dépositaire de l'autorité publique", initialement envisagés par le parquet de Paris, "ont fait l'objet d'un classement sans suite pour infraction insuffisamment caractérisée", a-t-il précisé à l'AFP. Ils sont finalement repérés dans la nuit de mardi à mercredi dans le 2e arrondissement de Paris. Une septième personne sera arrêtée dans la soirée. Il s'agit de quatre femmes et trois hommes, dont deux mineurs, nés à Londres et se disant Pakistanais, sans pour autant présenter de pièces d'identité.

Si le mobile reste encore à déterminer, les enquêteurs soupçonnent un " hit and run ", un phénomène importé des Etats-Unis qui consiste à percuter volontairement des forces de l'ordre avant de prendre la fuite.

Recommande: