Un participant aux essais cliniques du vaccin anti-Covid d’AstraZeneca est décédé

22 Octobre, 2020, 09:26 | Auteur: Lynn Cook
  • Le Brésil adopte un vaccin chinois malgré la polémique

Participant comme volontaire aux essais du vaccin d'AstraZeneca au Brésil, un homme vient de décéder ce 21 octobre, d'après une information rapportée par Reuters. Il s'agit du premier décès d'un volontaire prenant part aux tests d'un des nombreux essais de vaccin en cours dans le monde.

Dans un communiqué, l'université d'Oxford a tenu à souligner qu': "Après l'analyse de ce cas au Brésil, il n'y a eu aucune inquiétude quant à la sécurité de ces tests cliniques".

D'après l'agence de presse Bloomberg, qui cite des sources non identifiées, le candidat vaccin n'a pas été administré à la victime. Il serait mort de complications liées au Covid-19.

Dans le cadre de ces tests, ce jeune médecin de 28 ans qui travaillait dans deux hôpitaux de Rio de Janeiro, faisait partie de la moitié des volontaires constituant le groupe de contrôle avec des candidats qui ont reçu une dose de placebo.

L'agence régulatrice brésilienne Anvisa a confirmé avoir été "notifiée de ce cas le 19 octobre " et avoir reçu le rapport de la commission indépendante. Le vaccin CoronaVac, élaboré par le laboratoire chinois Sinovac, avait été testé sur des milliers de volontaires dans six Etats du pays, dont celui de Sao Paulo, le plus touché par la pandémie.

En septembre, le groupe pharmaceutique avait déjà annoncé la suspension de ses essais cliniques suite au déclenchement d'une maladie chez un des volontaires. Mais le comité indépendant avait conclu qu'il ne s'agissait pas d'un effet secondaire lié au vaccin.

La course au vaccin contre le Covid-19 sera longue, mais aussi périlleuse. Le même jour, un autre groupe américain, Eli Lilly, avait annoncé à son tour qu'il suspendait un essai clinique de son traitement expérimental aux anticorps pour des raisons de sécurité.

Recommande: