Le vent n'a pas pu stopper Yves Lampaert — Bruges-La Panne

22 Octobre, 2020, 22:57 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Van der Poel termine sa saison dans le fossé (vidéo)

J'avais encore de bonnes jambes mais après la chute de Mathieu van der Poel à environ 15 kilomètres de l'arrivée, j'ai perdu contact avec la tête et j'ai dû me battre pour revenir.

Jempy Drucker (Bora-Hansgrohe) a réalisé une belle performance sur les Trois Jours de Bruges-La Panne en rpenant la 5e place de l'épreuve. Le peloton s'est retrouvé découpé en morceaux après moins de douze kilomètres parcourus.

Cette course, qui devait initialement se disputer sur un peu plus de 200 kilomètres à la côte belge, a finalement été amputée d'une petite vingtaine de kilomètres dans le final en raison des rafales de vent qui rendaient le passage par les Polders particulièrement dangereux. Au fil des mouvements, un groupe de 22 coureurs a pu se détacher alors que, plus loin derrière, Oliver Naesen, Michal Kwiatkowski, qui a ensuite abandonné, ou encore Sep Vanmarcke ont été victime d'une chute. L'acteur le plus important de ce Trois-Jours de Bruges-La Panne n'était ni un coureur ni une formation mais bien le vent, qui, soufflant extrêmement fort, a changé tous les plans prévus pour cette classique flandrienne, à commencer par le tracé en lui-même.

La plus spectaculaire d'entre elles fut incontestablement celle dont fut victime le grandissime favori et récent vainqueur du Tour des Flandres, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), tombé dans un fossé à 17 kilomètres de l'arrivée et contraint à l'abandon.

A 16 kilomètres de l'arrivée, van der Poel a chuté dans une ligne droite. En surnombre, les hommes de Patrick Lefevere étaient imbattables, et Yves Lampaert en a profité pour filer cueillir sa première victoire de la saison, sur sa dernière course de l'année.

Sept coureurs se sont alors isolés devant sous l'impulsion des quatre Deceuninck-Quick Step: Lampaert, Asgreen, Declercq, Van Lerberghe.

Recommande: