Mexique: l'ancien ministre de la Défense arrêté et inculpé aux États-Unis

18 Octobre, 2020, 20:42 | Auteur: Lynn Cook
  • Trafic de drogue. Le Mexique et les Etats Unis face aux complicités de militaires avec les cartels

Les autorités américaines ont mis la main sur un ancien ministre mexicain.

L'ex-militaire, qui dans le monde du crime organisé est surnommé Le Parrain, a été arrêté à Los Angeles, en Californie, où il était parti en vacances avec sa famille, mais les autorités américaines anti-drogue le traquaient depuis tantôt 10 ans.

Cette arrestation souligne l'importance de la corruption au plus haut niveau de l'État mexicain.

Peu avant, le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador (AMLO) avait exprimé son irritation face à la gravité de l'incident.

Il a expliqué qu'il y a deux semaines, l'ambassade du Mexique aux États-Unis l'avait déjà informé qu'une enquête était en cours contre Cienfuegos, qui a été secrétaire à la Défense pendant toute la durée de l'administration dirigée par son prédécesseur, Enrique Peña Nieto (2012-2018).

Cette première audience d'environ 10 minutes a eu lieu jeudi à Los Angeles, car une demande de mise en liberté sous caution et le transfert du général à New York où il sera jugé avec Genaro Garcia Luna, ancien secrétaire à la sécurité publique du gouvernement de Felipe Calderon, n'a pas encore été décidé.

"C'est un signe sans équivoque de la décomposition du régime à cette époque, de la dégradation du fonctionnement du gouvernement dans le pays pendant la période néolibérale (.) On pourrait parler d'un narco-gouvernement et sans aucun doute d'un gouvernement mafieux", a déclaré le président de gauche.

Interrogé par l'AFP sur l'éventualité d'une arrestation de Peña Nieto dans la foulée du général mexicain, Mike Vigil, ancien chef des opérations extérieures de la Drug Enforcement Administration (DEA) américaine, chargée de la lutte contre le trafic de drogue, a estimé que "Cienfuegos dispose de suffisamment d'informations".

Le réquisitoire de maintien en détention du procureur fédéral de Brooklyn, Seth DuCharme, chargé de l'enquête, stipule que Salvador Cienfuegos Zepeda, de son nom complet, a "permis au cartel H-2 (.) d'opérer en toute impunité au Mexique".

Il a souligné que l'arrestation de Cienfuegos a pour origine des témoins au procès de Joaquín "El Chapo" Guzmán, détenu aux États-Unis. Le parquet mexicain, interrogé, s'est refusé à tout commentaire dans un premier temps.

L'information est à la Une de toute la presse mexicaine: l'ancien ministre de la Défense a été arrêté aux États-Unis.

Cienfuegos a rejoint l'armée en 1964 et tout au long de sa carrière, il a reçu diverses récompenses.

Recommande: