Santos : Robinho quitte le club à cause d'ennuis judiciaires

17 Octobre, 2020, 18:25 | Auteur: Ruben Ruiz
  • C'est déjà fini entre Robinho et Santos

Le club brésilien de Santos et l'ex-international Robinho, condamné en première instance pour un viol collectif commis en 2013 alors qu'il jouait pour Milan, ont rompu vendredi leur contrat signé le 10 octobre.

Robinho a récemment fait son retour au Brésil, en signant avec son club formateur pour 230 euros par mois. Alors qu'il évoluait à l'AC Milan, Le Brésilien a été mêlé à une affaire de viol collectif et condamné par contumace à neuf années de prison.

"Avec beaucoup de tristesse dans mon coeur, je vous annonce que j'ai pris la décision avec le président de Santos de suspendre mon contrat en ce moment troublé de ma vie. Mon objectif a toujours été d'aider le club de Santos".

"Si je dérange de quelque manière que ce soit, il vaut mieux que je parte et que je me concentre sur mes affaires personnelles. Aux fans de Santos, et à ceux qui m'aiment, je vais prouver mon innocence", a déclaré dans une vidéo publiée sur Instagram l'attaquant de 36 ans.

L'annonce de son embauche avait été sévèrement critiquée dans la presse et par les mouvements féministes. Dans le même temps, le média Globo Esporte a lui révélé des écoutes téléphoniques qui incriminent manifestement le joueur: "Je ris parce que je m'en fous, la femme était complètement saoule, elle ne sait même pas ce qu'il s'est passé". Les sponsors de Santos s'étaient émus de cette signature de Robinho.

Santos, l'ancien club de Pelé et Neymar notamment, avait jusqu'ici apporté un soutien sans équivoque à l'ex-international, affirmant que la procédure judiciaire en Italie suivait son cours.

Recommande: