Oliveira premier vainqueur portugais — MotoGP

17 Octobre, 2020, 05:29 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Le Portugais Miguel Oliveira vainqueur du GP de Styrie en MotoGP à Spielberg le 23 août 2020     AFP

Zarco n'a pas tardé à attendre. Derrière Binder, alors troisième, Valentino Rossi était encore loin de la Q2, distancé de 0 " 169. En allant chercher un temps de 1'24 " 127 avec son pneu tendre, le Docteur s'est propulsé en tête, prenant une courte avance sur Petrucci. Eh bien, Johann Zarco! Avec un temps de 1'23'609, qui le fera prendre le départ de la pitlane Dimanche, elle a pris la première place avec un avantage colossal de plus de trois dixièmes sur la KTM de l'équipe Tech3! En effet, lancé à pleine vitesse, Maverick Vinales a dû sauter de sa Yamaha qui semblait avoir perdu les freins. Miller se classait deuxième, devant Espargaro et Mir.

Également recalés au terme de cette séance, Binder a obtenu la 14e place et Rossi la 15e. Cal Crutchlow n'a pas été en mesure de se mêler à la lutte pour les premières positions et devra se contenter de la 17e position sur la grille. Le duo français a ainsi pris les commandes de la séance devant un Takaaki Nakagami toujours solide entre les outsiders et les deux Suzukis. Dans ce championnat sens dessus dessous, le Niçois conserve tout de même la tête du classement des pilotes, avec trois petits points d'avance sur Andrea Dovizioso (5e ce dimanche). Troisième place pour Pol Espargaro. Joan Mir, en revanche, l'a délogé du premier rang, puis c'est Zarco qui a de nouveau été invité dans les trois premiers.

Devant à l'occasion des essais libres vendredi, Pol Espargaro a magnifiquement confirmé en signant la première pole position de sa carrière en MotoGP ce samedi au Grand Prix de Styrie. L'Espagnol a devancé de 22 millièmes Takaaki Nakagami, qui devient le premier Japonais à partir en première ligne en MotoGP depuis 2006!

Miller a terminé cinquième de cette séance, devant Viñales, Rins et Oliveira. Ayant visiblement manqué de réussite, Dovizioso n'a pu faire mieux que neuvième, devant un Quartararo également en difficulté durant cette séance. Même leurs coéquipiers, Franco Morbidelli et Danilo Petrucci, n'ont pas réussi à trouver la clé pour jouer pour les premières places lors de ces qualifications.

Recommande: