Victime de cyberharcèlement, Meghan Markle témoigne : "C'est presque insurmontable"

14 Octobre, 2020, 13:25 | Auteur: Sue Barrett
  • Meghan Markle un site se moque ouvertement d'elle

Ce samedi 10 octobre, Meghan Markle et son époux le prince Harry ont participé à un podcast à l'occasion de la journée de la santé mentale.

Le prince Harry s'était insurgé face au harcèlement que subit son épouse aussi bien par les tabloïds que sur les réseaux sociaux.

Baptisé "Teenager Therapy", le podcast est animé par trois adolescents californiens. Elle lui a aussi recommandé de montrer ses failles afin de paraître plus humaine et d'atténuer le flot de critiques. "Je peux en parler personnellement, on m'a dit qu'en 2019, j'ai été la personne la plus trollée dans le monde entier, homme ou femme", a-t-elle expliqué. Je m'occupais de mon bébé naissant. Et c'est presque insurmontable. "Et c'est tellement énorme que vous ne pouvez même pas savoir ce que ça fait, parce que peu importe que vous avez 15 ou 25 ans, si des gens disent des choses sur vous, qui ne sont pas vraies, cela ne peut que faire du mal à votre santé mentale", a-t-elle avoué. Malgré cela, des choses ont été inventées. Accusée d'éloigner le prince Harry de sa famille, de priver la reine de son petit-fils ou encore de manipuler les médias et d'être prête à tout pour l'argent, la maman du petit Archie n'est pas épargnée. "C'est très facile d'être pris et bloqué dans une spirale négative, mais nous avons tous le choix d'essayer de nous défaire de la négativité de nos vies", a-t-il commencé. Ce que j'ai vu ces dernières années, ce sont des gens qui se cachent derrière des pseudos en ligne. En effet, The Sun rapporte que le personnel royal a été sollicité pour préparer Frogmore Cottage pour l'arrivée prochaine du duc de Sussex.

Recommande: