La Russie s'étonne de l'"hystérie" de Trump après le lancement de SpaceX

14 Octobre, 2020, 01:59 | Auteur: Lynn Cook
  • Le lanceur Falcon 9 coiffé du vaisseau Crew Dragon sur le site de lancement 39A du Kennedy Space Center de la Nasa en Floride le 21 mai 2020

La capsule Crew Dragon s'est amarrée à l'ISS à 10 h 16 HE, quelques minutes en avance sur l'horaire prévu, après environ 19 heures de voyage. Ce faisant, une caméra a retransmis l'intérieur de la capsule en direct, montrant les deux hommes attachés dans leurs sièges pendant leur ascension supersonique.

Le président américain, qui avait déjà fait le déplacement jusqu'en Floride trois jours auparavant, est revenu pour assister au lancement historique, aux côtés de son vice-président Mike Pence. Le président américain a jugé le décollage "incroyable" et a prévenu qu'il ne s'agissait que "du début".

Les deux meilleurs amis, d'anciens pilotes militaires, ont alors retrouvé les habitants actuels de la station, un compatriote et deux astronautes russes, pour une photo collective. "J'ai du mal à croire que c'est arrivé", a déclaré Elon Musk.

"En raison des conditions météorologiques, le lancement est annulé", a ainsi indiqué la NASA sur Twitter. Pour trois milliards accordés depuis 2011 dans le cadre d'un contrat à prix fixe, SpaceX a entièrement développé un nouveau taxi spatial et promis six allers-retours vers l'ISS.

La Nasa dépendait depuis 2011 de l'agence spatiale russe Roscosmos pour envoyer des astronautes dans la Station spatiale internationale (ISS). Ils parlent de ce partenariat dans des termes extrêmement laudateurs: la responsable des vols commerciaux habités a évoqué "les miracles" accomplis par la collaboration des deux équipes. Des écrans tactiles ont remplacé boutons et manettes.

Les deux hommes atteindront l'ISS dimanche à 20h29.

Contrairement aux navettes, dont l'une a explosé en 1986 après le décollage (Challenger), Dragon peut s'éjecter en urgence si la fusée a un problème.

Si la capsule Dragon est certifiée sûre après sa mission dans l'espace, les Américains ne dépendront plus des Russes pour accéder à l'espace. Les acheminements depuis la Floride redeviendront réguliers, avec quatre astronautes à bord. SpaceX entend aussi faire voyager des passagers privés en orbite, voire dans l'ISS, peut-être l'an prochain.

Recommande: