Etude-Covid19: Le virus peut survivre 28 jours sur certaines surfaces

13 Octobre, 2020, 12:32 | Auteur: Jonathan Ford
  • Le coronavirus

L'agence scientifique nationale australienne (CSIRO) a peut-être trouvé un élément de réponse après une étude menée par les chercheurs de son département de prévention des maladies. En effet, ce nouveau coronavirus subsiste jusqu'à 28 jours sur l'écran d'un smartphone. D'après la CSIRO, sur des surfaces non poreuses comme le coton, le virus aurait survécu pendant quatorze jours à la température la plus basse contre moins de 16 heures à la température la plus haute.

À 30 degrés Celsius (86 degrés Fahrenheit), le taux de survie est tombé à sept jours et a plongé à seulement 24 heures à 40 degrés Celsius (104 degrés Fahrenheit). Pendant l'étude, ils ont exposé le Sars-Cov-2 à différentes températures.

Il est recommandé d'utiliser des lingettes à base d'alcool pour nettoyer les mobiles, car il est peu probable que les lingettes pour bébé éliminent efficacement les germes. Il est également conseillé de privilégier les paiements sans contact.

Les appareils à écran tactile peuvent constituer une source potentielle de transmission, et devraient être régulièrement désinfectés, surtout dans les environnements comportant plusieurs usagers, affirment les chercheurs de l'étude.

En comparaison, le virus de la grippe peut survivre dans les mêmes conditions pendant 17 jours, selon l'étude.

D'après le professeur Ron Eccles, un ancien directeur du Common Cold Center de la Cardiff University, déclarer aux populations que le virus survivrait pendant 28 jours provoquerait des "peurs inutiles". "Le port du masque réduit par ailleurs le risque de se toucher le visage et donc d'y porter le virus, quelle que soit la durée de vie de ce dernier ".

Si les résultats de cette étude sont solides, ils sont néanmoins à nuancer.

Les covid-19 continue de se dévoiler au fur et à mesure que les scientifiques l'étudient.

L'étude impliquait le séchage du virus dans un mucus artificiel sur une gamme de surfaces à des concentrations similaires à celles d'échantillons de patients COVID-19, puis la récupération du virus sur un mois. Et peut avoir, pour conséquence, de limiter la propagation du virus. Ainsi, elle ne montre pas la charge virale du coronavirus sur ces surfaces mais bien sa résistance sur ces mêmes surfaces, notamment en fonction des températures.

Le coronavirus Sars-Cov-2 se transmet d'une personne contaminée à une autre par l'intermédiaire de gouttelettes de salive ou par le biais d'objets infectés. D'où l'intérêt de porter un masque et de respecter les gestes barrières.

Recommande: