Pour tester des vaccins, l’Inserm cherche 25 000 volontaires — Coronavirus

01 Octobre, 2020, 15:01 | Auteur: Jonathan Ford
  • A partir de ce jeudi l’Institut national de la santé et de la recherche médicale lance un grand appel à candidats en vue de tester l'un des 300 projets de vaccins contre le coronavirus

La plateforme CoviReivac a donc été mise en place pour réaliser les essais et permet à chacun d'envoyer sa candidature.

Ces essais cliniques pourront être indemnisés, mais de quelques dizaines d'euros seulement.

La liste des centres en France qui participent aux essais cliniques.

L'Inserm espère réunir 25.000 volontaires.

La France franchit un nouveau pas dans la course au vaccin. C'est vraiment une démarche dans le cadre d'un projet pour la population, pour la collectivité et là en l'occurrence pour le Covid, pour les gens les plus fragiles, a-t-elle expliqué.

Pour se porter volontaire, il suffit de se préinscrire sur le site www.covireivac.fr et de remplir un premier questionnaire de santé. Le volontaire sera ensuite contacté en fonction des besoins des différents protocoles de recherche (âge, conditions préexistantes, localisation géographique). Il est également possible qu'il ne soit jamais appelé. L'objectif est que la France puisse tester dans les prochaines semaines un ou plusieurs des 300 projets de vaccin développés dans le monde.

Les essais cliniques de grande ampleur envisagés en France sont de deux types. "Dans ces essais, on doit avoir un certain nombre de personnes âgées de plus de 65 ans, mais aussi de plus de 80 ans".

Ces essais cliniques pourraient démarrer entre octobre et la fin de l'année, selon l'évolution de l'épidémie et des discussions en cours avec les industriels. Chercheurs et médecins, nous sommes tous engagés pour une évaluation rigoureuse permettant de fournir aux autorités sanitaires les données indispensables pour garantir au public la qualité des vaccins développés.

Les volontaires seront suivis en permanence pendant les essais, mais aussi à la fin, par un dispositif spécifique incluant l'Agence nationale de sécurité du médicament et des médecins généralistes pour s'assurer de la sécurité des vaccins à plus long terme.

Plusieurs vaccins seront testés: des vaccins français jugés "importants" par le comité scientifique.

Recommande: