Budget 2021 : Quels sont les perdants et gagnants des ministères ?

29 Septembre, 2020, 14:46 | Auteur: Aubrey Nash
  • Les gagnants les perdants le financement: trois questions sur le budget 2021 de l'Etat

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, le 28 septembre 2020.

"Ce bonus sera maintenu pour 2021 et 2022 à un niveau ambitieux, mais dégressif, au fur et à mesure que ce type de véhicules gagnent en compétitivité par rapport aux modèles thermiques", a annoncé le ministère dans un communiqué de presse relayé par Les Échos. Enfin, 35 milliards d'euros financeront des mesures de solidarité et de soutien à l'emploi (formation, etc.).

"Le projet de loi de finances 2021 est " pour la première fois " un " budget vert", a assuré hier le gouvernement qui a retenu six critères: "lutte contre le réchauffement; adaptation au dérèglement climatique et prévention des risques naturels; gestion de la ressource en eau; économie circulaire et gestion des déchets; lutte contre les pollutions; et protection de la biodiversité.

- La Justice voit son budget gagner 600 millions, soit près de 8 % en plus pour atteindre 8,2 milliards. Mais, pour dégager quelques recettes supplémentaires, il a prévu de ponctionner l'organisme de financement du logement social Action logement à hauteur de 1,3 milliard d'euros. C'est davantage que ce qui était prévu par le document préparatoire publié en juillet, qui faisait état d'une hausse de 5,9 % (soit 450 millions d'euros). Dans le cadre du recrutement de 10.000 policiers prévu sur le quinquennat, 1.369 nouveaux postes sont prévus l'an prochain pour le ministère de l'Intérieur, après 1.536 cette année.

- La culture, secteur particulièrement exposé à la crise sanitaire, affiche des crédits en hausse de 200 millions d'euros à 3 milliards.

Le ministère de la Défense a également l'une des plus belles parts du gâteau. L'objectif: financer des programmes d'armement militaire, de défense spatiale et de cybersécurité. En 2020, le ministère avait déjà vu son budget augmenter de 1,7 milliard d'euros. Les entreprises ne sont pas épargnées, puisque leur aide actuelle de 5000 euros dégringolera à 4000 euros en 2021, suivie d'une autre ponction l'année suivante.

Pour autant, le ministère de la Transition écologique devra faire avec une nouvelle baisse de ses effectifs d'environ 2 %, principalement dans les fonctions support des administrations centrales.

Si vous souhaitez profiter du bonus écologique de 7000 euros mis en place depuis le plan de relance automobile présenté en mai dernier, alors ne tardez pas trop. Le gouvernement devrait en effet abaisser son montant dès l'année prochaine, à en croire les propos du ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire.

Paris a déjà mobilisé plus de 470 milliards d'euros en reports ou exonérations de taxes, dispositifs de chômage partiel et prêts garantis par l'Etat pour tenter de soutenir les entreprises et les ménages, ce qui a fait bondir le déficit public à 10,2% du PIB cette année.

- L'enseignement supérieur et la recherche perdent 200 millions, malgré la loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) qui promet d'injecter 25 milliards d'euros dans la recherche publique au cours des dix prochaines années.

Recommande: