Possible enterrement de Mbaye WADE à Touba : "Un homosexue"

28 Septembre, 2020, 13:05 | Auteur: Sue Barrett
  • Pascal Rodeyns et Mbaye Wade

Au moment où les obsèques du compagnon de Me Pascal Rodeyns, Mbaye Wade, tué vendredi 18 septembre chez lui à Liège, se tenaient au Centre funéraire de Robermont ce matin, son bourreau et son complice étaient présentés à un juge d'instruction. L'homme gisait au bord d'un lit situé au deuxième étage de l'habitation. Alors que les investigations se poursuivaient toujours par les autorités policières belges pour élucider les circonstances de la mort, l'homme aurait été poignardé à plusieurs reprises selon la presse belge; le compagnon de Wade avait du mal à faire respecter les dernières volontés du défunt. En état de choc, il a directement été pris en charge par les secouristes. Après l'autopsie menée ce samedi, le médecin légiste a pu établir que le premier coup de couteau reçu par la victime, au niveau du cœur, a été fatal. Aucune plaie de défense n'a été relevée?: la victime, âgée d'une quarantaine d'années, ne s'attendait donc pas à être agressée.

Dès samedi dernier, les enquêteurs liégeois plaçaient beaucoup d'espoir dans les images des caméras de surveillance installées dans la rue Ambiorix.

Les deux principaux suspects du meurtre du Sénégalais Mbaye Wade, Jérémy et Louis, arrêtés vendredi, ont reconnu les faits. Les deux suspects ont été identifiés grâce au visionnage de la vidéosurveillance. Un vol sans doute destiné à brouiller les pistes, mais aussi à effacer leurs traces.

Dans ses démarches, il avait été clairement été signifié à Pascal Rodeyns, que les désirs de Wade ne pouvaient être satisfaits. Pour cette raison, les deux mis en cause avaient tous les soucis du monde pour se faire assister par un avocat du barreau de Liège.

Recommande: