Justice : Dupond-Moretti veut que les procès soient totalement filmés et diffusés

28 Septembre, 2020, 18:41 | Auteur: Sue Barrett
  • Eric Dupond Moretti

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti a été interviewé vendredi dernier dans les locaux du Parisien, par cinq lecteurs. Précisant que la "justice doit se montrer aux Français. La publicité des débats est une garantie démocratique", a avancé le Garde des Sceaux dans les colonnes du Parisien, ce dimanche.

Fanny, éducatrice spécialisée dans une association de réinsertion à Paris, lui a ainsi posé une question sur le "fonctionnement à deux vitesses" de la justice: "On a parfois le sentiment que des personnes de couleur ou qui viennent de cités ne subissent pas le même traitement que les personnalités politiques ou les gens des beaux quartiers..."

Le Garde des Sceaux demande que la justice "soit désormais totalement filmée et diffusée". Mais quand on rentre au palais de justice et qu'on prête serment, on se rend compte à quel point c'est compliqué.

"Je suis pour que la justice soit désormais totalement filmée et diffusée". S'il reconnaît l'intérêt pédagogique de filmer certains procès ou la volonté de conserver des archives historiques, Joël Espel ne voit pas l'intérêt de filmer la "justice civile" ou la "justice sociale", celle "qui touche à l'intimité des relations dans un couple ou entre un salarié et son employeur". Tous les jurés que j'ai rencontrés m'ont dit: mais qu'est-ce que c'est difficile de juger!

En France, depuis 1954, la présence de caméras, micros, appareils photo en salle d'audience est interdite par la loi. Le procès de Klaus Barbie a été le premier procès français filmé. C'est le cas actuellement du procès des complices des frères Kouachi qui ont décimé la rédaction de Charlie Hebdo.

Recommande: