L'OMS plaide pour un accès équitable aux futurs vaccins — Coronavirus

27 Septembre, 2020, 17:11 | Auteur: Lynn Cook
  • Le premier ministre indien Narendra Modi

L'Inde, qui est le plus grand fabricant de vaccins au monde, utilisera ses ressources dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 " pour toute l'humanité ", a promis samedi devant l'ONU son premier ministre Narendra Modi.

"La capacité de production et de distribution de vaccins de l'Inde sera utilisée pour aider toute l'humanité à lutter contre cette crise", a ajouté Narendra Modi. Selon le Premier ministre indien, son pays en est à la phase 3 de ces essais, qui est une étape visant à déterminer la sécurité et la fiabilité des vaccins. Pour rappel, au cours du mois d'Août, Narendra Modi avait fait savoir que l'Inde était disposée à fabriquer de manière intensive des vaccins contre le coronavirus et qu'elle n'attendait que le feu vert des autorités lui soit donné pour la lancer.

Il n'a pas manqué de qualifier ce comportement d'injuste, puisque selon lui, il est autodestructeur. Tout le monde le sait " a-t-il ajouté.

"Certains pourraient voir un avantage à court terme, voire un profit", a-t-il dit.

"L'engagement de l'Australie est clair: si nous trouvons le vaccin, nous le partagerons".

Le pape François a quant à lui déclaré vendredi aux Nations Unies que les membres les plus pauvres et les plus faibles de la société devraient bénéficier d'un traitement préférentiel lorsqu'un vaccin contre le coronavirus serait prêt. Le nombre de morts liés au virus s'y établissait cette semaine à plus de 90.000.

Recommande: