Rapprochement Suez-Veolia : Environ 10.000 emplois menacés dans le monde, selon Suez

25 Septembre, 2020, 08:26 | Auteur: Aubrey Nash
  • Suez sengage à choyer ses actionnaires pour contrer Veolia | Crédits

Évidemment que ça aboutirait à une casse sociale. "On l'a chiffrée à 10.000 personnes dans le monde dont 4 à 5.000 en France", a affirmé le directeur général adjoint de Suez, Jean-Marc Boursier, devant quelques journalistes en marge d'une visite du Centre international de recherche sur l'eau et l'environnement de Suez dans les Yvelines.

Veolia et Suez sont deux poids lourds mondiaux de la gestion des déchets et de l'eau. "Quand on a vu le caractère effroyable du nombre de licenciements qu'on devait faire, on a refermé le dossier", a souligné M. Boursier. Impossible pour Veolia de la céder au fonds d'infrastructures Meridiam pour satisfaire l'anti-trust comme prévu dans son projet de fusion.

"La mise à jour de ce plan n'est pas une réponse à l'offre hostile de Veolia, car ce n'est pas notre rôle d'apporter une réponse ", s'est défendu le directeur général du groupe, Bertrand Camus, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

Suez a en outre estimé être "parfaitement en mesure de co-construire avec Engie une solution qui sera satisfaisante pour Engie, et dans l'intérêt social de Suez", qui pourrait notamment "être l'occasion de mettre en place un doublement du programme d'actionnariat salarié". "Nous sommes prêts à l'écrire, à signer cet engagement", a-t-elle dit. Pour lui, ils "ont trahi leur entreprise, leurs actionnaires, y compris Engie, ils ont même trahi la France. Il soutient le management dans l'amplification de ce plan qui permettra d'augmenter fortement la création de valeur du Groupe Suez indépendant, pour l'ensemble de ses parties prenantes.", souligne Philippe Varin, président du Conseil d'administration du groupe spécialisé dans les services à l'environnement. Elle aboutirait à un " affaiblissement de la concurrence", ce qui se traduirait par une hausse des prix pratiqués envers les collectivités, a-t-il estimé. "On garantit 100% de l'emploi en France, pour tout le monde, et l'ensemble des avantages sociaux".

"Les salariés du groupe seraient éparpillés, car Veolia devrait revendre différentes activités pour répondre aux exigences des lois antitrust". Mardi matin, lors d'une manifestation des salariés de Suez à La Défense, le secrétaire (CGT) du Comité d'entreprise européen de Suez, Franck Reinhold von Essen, avait également évoqué " une grosse casse sociale " en cas de rapprochement. Ce sont 29 000 emplois chez Suez (en France), dont 75 % devront être cédés. Si on applique le taux de 20 % qui est retenu pour les restructurations, cela fait 4 à 5.000 emplois supprimés " en France, a-t-il détaillé. "Les discussions sont possibles sur l'ensemble du projet". Le premier groupe a proposé à Engie de lui racheter pour 2,9 milliards d'euros ses 29,9% de parts dans Suez, avant de lancer une OPA sur le reste des actions, afin de créer un "champion mondial de la transformation écologique", expliquait fin août Antoine Frérot sur franceinfo. Elle intervient néanmoins en pleine bataille contre Veolia et alors qu'Engie a jugé l'offre insuffisante à ce stade.

Recommande: