Cauchemar en cuisine : Philippe Etchebest excédé et fatigué, les restaurants menacés

25 Septembre, 2020, 08:43 | Auteur: Sue Barrett
  • Philippe Etchebest.- BFMTV

Le gouvernement qui a décidé de durcir le ton prévoit, entre autres, la fermeture des bars et restaurants dès 22 h à partir de lundi 28 septembre pour les départements en alerte. Une fermeture totale pour au moins quinze jours à Marseille, Aix-en-Provence et en Guadeloupe qui sont en alerte dite maximale dès ce samedi 26 septembre. "Là ça me met vraiment en colère, parce que les fermetures anticipées de restaurants elles ne vont pas freiner la propagation du virus, c'est pas vrai!", a-t-il argué, avant d'ajouter que les fêtes s'organiseraient "de plus belle, de manière anarchique, dans des lieux qui font des clusters incroyables". Impitoyable mais juste, Philippe Etchebest les mettra à l'épreuve pour trouver celui, ou celle, capable de sortir des plats de très hauts niveaux et intégrer sa brigade dans la prochaine saison de Top Chef.

"Il faut arrêter de stigmatiser notre profession!". Qu'est ce qui va se passer après 22 heures?

Le célèbre chef cuisinier Philippe Etchebest pousse un coup de gueule après les nouvelles restrictions décidées par le gouvernement pour lutter contre le Covid-19. Le virus, il va arrêter de circuler.

Le chef ne comprend pas que le milieu de la restauration soit dans le viseur, alors que les gestes barrières y sont partout strictement respectés: " Nous nous sommes les garants du maintien des mesures quand même, les gens arrivent avec des masques, ils mettent du gel, il y a la distance sociale, quand ils se lèvent, on leur demande de porter leurs masques, il y a une vraie sécurité dans nos établissements, alors pourquoi on stigmatise? "Je n'y crois pas une seconde!", et de poursuivre: "ça devient insupportable maintenant".

Recommande: