La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans — France

24 Septembre, 2020, 00:07 | Auteur: Sue Barrett
  • Juliette Gréco était une icône de la chanson française

"Chanter, c'est la totale, il y a le corps, l'instinct, la tête", déclarait la chanteuse encore tout récemment lors d'un entretien publié en juillet dans l'hebdomadaire Télérama.

Des pommettes hautes, un regard souligné de noir sous une chevelure brune, de fines mains blanches voletant sur une robe sombre, la chanteuse, avant Barbara, est sur scène une longue dame noire. Car Gréco n'était pas sage.

"Il n'y a plus d'après" (1960), paroles et musique de Guy Béart.

Michaël Delafosse, maire de MontpellierEn octobre 2012, au lendemain d'un concert mémorable à l'Opéra-Berlioz au Corum de Montpellier, lors des Internationales de la Guitare, la Ville de Montpellier avait posé une plaque mémorielle sur la façade de l'immeuble où est née Juliette Gréco. Avec sa sœur Charlotte elle a grandi près de Bordeaux chez ses grands-parents après la séparation de ses parents. La guerre fait fuir la famille dans une propriété du Périgord qui sert de lieu de passage pour la Résistance. "Je ne voulais pas que quelqu'un d'autre le fasse, je l'ai écrit moi, donc je ne suis pas discutable", expliquait-elle. "La +muse de Saint-Germain-des-Prés+ est immortelle", a réagi Emmanuel Macron sur Twitter. La jeunesse explose dans un Paris libéré où l'existentialisme naît entre les murs des clubs. Elle rencontre cette même année Miles Davis dont elle tombe amoureuse. Associée à Jean-Paul Sartre et Boris Vian, elle se lance dans le chant et interprète "La Rue des Blancs-Manteaux". Elle élargit au fil du temps son répertoire avec Prévert, Desnos, Vian, Cosma.

"Jolie Môme" (1961), paroles et musique de Léo Ferré. Juliette Greco avait vu ses adieux gâchés par la maladie en 2016. "J'ai rencontré les gens les plus émerveillants qui soit", reconnaît-elle. Encore tout récemment, celle qui a également triomphé à la télévision dans la série "Belphégor" en 1965, proclamait son amour inconditionnel de la chanson. Elle fait, au début des années 1970 de nombreuses tournées à l'étranger, notamment en Italie, en Allemagne, au Canada et au Japon.

"J'arri1e" (1971), paroles de Jacques Brel et musique de Gérard Jounannest.

Juliette Gréco a survécu au temps et aux modes. Et a continué à influencer des artistes plus jeunes, d'Olivia Ruiz à Benjamin Biolay en passant par Abd Al Malik, Miossec et Etienne Daho. Et leurs mots qu'elle prononçait avec gourmandise étaient pour elle "une nourriture absolue". Voici ses titres les plus célèbres.

Recommande: