Reportage M6 sur l’Algérie : Une plainte sera déposée contre " les concernés "

22 Septembre, 2020, 12:52 | Auteur: Sue Barrett
  • L’Algérie réagit officiellement au documentaire de M6 sur le Hirak

Le ministère de la communication a également fait savoir que la chaine française M6 était désormais interdite d'opérer en Algérie. Cette décision intervient au lendemain de la diffusion du reportage intitulé L'Algérie, le pays de toutes les révoltes, dans le cadre de l'émission Enquête Exclusive présentée par Bernard de la Villardière.

Le ministère algérien de la Communication a décidé de "ne plus autoriser" la chaîne de télévision privée française M6 à opérer en Algérie, après la diffusion d'un documentaire sur le mouvement de protestation populaire "Hirak" dans le pays le 20 septembre.

"D'une durée de 75 minutes, ce film documentaire réalisé par le dénommé Dahmane Ziane, traite du +Hirak+ et de la jeunesse algérienne, à partir de témoignages de trois jeunes algériens sur l'avenir dans leur pays", rappelle-t-on. La crise sanitaire a entraîné la suspension des marches du "Hirak" à la mi-mars.

Une des protagonistes de l'enquête, Noor, une YouTubeuse connue en Algérie, a expliqué ce lundi sur les réseaux sociaux qu'elle regrettait d'avoir participé au documentaire et a déploré " le manque de professionnalisme " de la chaîne française.

En effet, "une journaliste franco-algérienne" aurait "assuré la réalisation du film, avec l'aide d'un 'fixeur algérien', munis d'une fausse autorisation de tournage".

"Un tournage clandestin supposé révéler +la face cachée+ de notre pays s'est avéré être une somme d'anecdotes sans profondeur et sans rapport avec la réalité socio-économique (en amélioration constante) et politique (d'ouverture démocratique)", conclut le ministère de la Communication.

" Une infraction au demeurant sévèrement sanctionnée qui restera inscrite au compte indélébile de ses auteurs qui auront à répondre aux poursuites prévues par l'article 216 du Code pénal algérien pour +faux en écriture authentique ou publique+ ", a ajouté la même source. Demande qui a reçu une suite défavorable des services des ministères de la Communication et des Affaires étrangères, précise-t-il.

Recommande: