Loeb le revenant mène la danse après deux spéciales — Rallye de Turquie

22 Septembre, 2020, 18:38 | Auteur: Ruben Ruiz
  • WRC: abandon de Tänak en Turquie dès la 3e spéciale

Au terme de ce week-end, c'est une victoire au classement général pour Elfyn Evans suivi de près par Thierry Neuville puis Sébastien Loeb.

Leader après la première spéciale, rocambolesque, de la journée, Evans a concédé 5.3 à Neuville, le plus rapide de l'ES 11, Çetibeli 2 (38,15 km). "Nous avons travaillé sur les réglages et cela a été bénéfique". Sébastien Loeb (Hyundai), qui n'a pas crevé lui non plus cette fois sur ce terrain truffée de cailloux, retrouve le podium, à 19 secondes de Neuville. Déjà victime d'une crevaison lui ayant fait perdre près d'une minute dans l'ES9 en début de matinée, comme Thierry Neuville et Sébastien Loeb, Sébastin Ogier a ensuite été victime d'une grosse panne de moteur dans l'ES11 et a abandonné, alors qu'il visait encore le podium.

Quant au champion du monde en titre, Ott Tänak, il a été impacté par un problème de direction qui l'a envoyé tout droit hors de la piste, ceci hier matin lors de l'ES3.

"C'était un après-midi décevant", a regretté Ogier, vainqueur l'an dernier à Marmaris. C'est frustrant car on a fait du bon boulot mais ça fait partie du rallye. "C'est une longue course", a-t-il rappelé.

Le problème mécanique sera examiné dès le retour de la voiture au Parc d'assistance de Marmaris, a indiqué Hyundai.

"C'est arrivé sans prévenir, on ne s'y attendait pas et on n'a rien pu faire", a raconté l'Estonien.

Neuville a signé le scratch de la Power Stage, prenant 5 points supplémentaires au championnat.

Dimanche, deux boucles de deux spéciales, pour un total de 88,74 kilomètres chronométrés, est au programme des pilotes.

Recommande: