Une pétition contre la fermeture recueille plus de 27.000 signatures — Usine Bridgestone

21 Septembre, 2020, 17:36 | Auteur: Aubrey Nash
  • Coup de massue et colère des 863 salariés de Bridgestone : l'usine de Béthune va fermer

Le manufacturier japonais Bridgestone a décidé de fermer définitivement son usine de Béthune (Pas-de-Calais) qui emploie 863 personnes dans la fabrication de pneumatiques pour voitures, a annoncé ce mercredi la direction. La fermeture pourrait intervenir à partir du "deuxième trimestre 2021".

"On ne laissera pas tomber les élus, on ne laissera pas tomber les salariés", a déclaré Mme Borne en confirmant qu'elle se rendrait lundi sur le site de Bridgestone à Béthune avec la ministre de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher pour les "rencontrer" et "voir ce qu'on peut faire, quelles sont les prochaines étapes".

Dans un communiqué commun, publié sur le compte Twitter de Xavier Bertrand, le gouvernement et le président de la région Hauts-de-France avaient déjà dénoncé "la brutalité" de l'annonce et demandé l'étude de "scénarios alternatifs".

Sur place, dans la vaste zone industrielle située en périphérie de la ville du Bassin minier, c'est la douche froide.

Pour l'un de ses collègues, portant un polo rouge siglé Bridgestone, "ça faisait des années qu'on le pressentait mais, quand on demandait si quelque chose se préparait, ils disaient non". "Ca fait 5.000 familles qui vont être impactées" avec les sous-traitants, s'alarme Jean-Luc Ruckebush (CGT).

Cette annonce intervient près d'un an après la décision du concurrent français Michelin de fermer son usine de pneus de La Roche-sur-Yon (Vendée) qui employait 619 salariés et son site de Bamberg (858 salariés), dans le sud de l'Allemagne. Il " s'engage à mettre en oeuvre tous les moyens nécessaires pour définir un plan d'accompagnement adapté à chaque employé", évoquant notamment des mesures de préretraites, des opportunités de reclassement interne au sein des autres activités de Bridgestone France (filiale commerciale et réseau de distribution), et des aides au reclassement externe.

Selon les syndicats toutefois, ce sont environ 400 emplois au total qui seront affectés par la réorganisation de la branche.

L'entrée de l'usine Bridgestone à Béthune, dans le Pas-de-Calais. Elle est "la moins performante" parmi la dizaine d'usines du groupe en Europe, affirme la direction. Comme Michelin, le groupe japonais souffre de la concurrence des marques chinoises à bas coûts, dont la part de marché est passée de 6 % à 18 % entre 2000 et 2018, indique le groupe.

Cette situation contribue à comprimer les prix et les marges, mais aussi à créer des surcapacités. Le problème auquel nous faisons face à l'heure actuelle en Europe n'est en rien lié au Covid-19 et à la chute du marché observée en début d'année.

Recommande: