Nouvelles restrictions, crèches, tests… Les annonces d’Olivier Véran — Coronavirus

21 Septembre, 2020, 01:53 | Auteur: Jonathan Ford
  • Olivier Véran Ministre de la Santé lors de la conférence de presse du 17 septembre 2020

- " Nous constatons depuis plusieurs semaines une accélération de la circulation du virus ". L'épidémie est à nouveau très active dans notre pays.

Face à un rebond de l'épidémie de coronavirus en France, la stratégie du Président est simple, en cette rentrée 2020: apprendre à vivre avec le virus. "À 100 %, vous n'avez rien à débourser, pas un euro", a insisté le ministre de la Santé, qui a promis des enquêtes de l'Assurance maladie pour mettre fin à ces abus. Le fameux R0 reste quant à lui supérieur à 1. Le taux de positivité était de 1 % au début de l'été, c'est 5 % aujourd'hui. Nous avons de meilleures conditions d'hospitalisation.

Lors d'une conférence de presse appelée à devenir hebdomadaire, le ministre de la santé a présenté la situation sanitaire, avec une épidémie " à nouveau très active " sur le territoire. A Marseille, Bordeaux et Lyon, il est de six fois ce seuil, par exemple. La part des patients Covid en réanimation est désormais de 44% laissant craindre, en cas de dégradation sanitaire, une future saturation des hôpitaux.

Autre problème stratégique, les tests.

Le nombre de personnes en soins intensifs, même très en deçà des pics d'avril, est néanmoins "préoccupant", estime Olivier Véran. Elle a cependant pour conséquence des "embouteillages " dans l'accès aux tests. "C'est la raison pour laquelle nous priorisons". Ainsi les personnes qui disposant d'une prescription médicale seront prioritaires, puis les personnes symptomatiques, les soignants, les aides à domicile et les cas contact. Ceux qui ne sont pas prioritaires "devront parfois accepter d'attendre plusieurs jours pour être testés ".

Des tests antigéniques, ne nécessitant pas une étude en laboratoire, vont être mis en place en Île-de-France et les autorités attendent de "façon imminente" l'avis de la Haute autorité de santé sur les tests salivaires. Olivier Véran a promis d'apporter plus de précisions sur ces innovations dans son intervention de la semaine prochaine.

D'après les premières annonces d'Olivier Véran, lorsqu'un enfant sera testé positif, il sera isolé sept jours chez lui, mais les autres enfants de la classe pourront normalement continuer à se rendre à l'école. " Les enfants doivent aller à l'école et il n'y a pas lieu de renvoyer les élèves chez eux, voire de fermer des établissements entiers à la première alerte", a indiqué le ministre. Il recommande donc de "ne pas considérer un adulte encadrant comme contact s'il porte un masque (en tissu répondant aux normes ou chirurgical) au contact d'un enfant de moins de 11 ans détecté positif Covid-19 ne portant pas de masque".

5 - Et pour les personnes âgées?

.

"Toute mesure sanitaire ne devrait pas avoir pour unique but de diminuer la proportion de la population infectée, mais surtout de protéger les personnes les plus à risque et d'éviter la saturation du système de santé", soulignent-ils, en plaidant pour "l'acceptation d'un certain risque sanitaire, maîtrisé, et assumé". "Je sais que l'immense majorité respecte les gestes barrières et les consignes de sécurité et de prudence". Je leur demande également de réduire le nombre de personnes qu'elles voient chaque jour, pour limiter les risques.

Recommande: