Loana battue sauvagement par Fred Cauvin : elle dévoile son corps tuméfié

21 Septembre, 2020, 14:06 | Auteur: Sue Barrett
  • Fred Cauvin, l'ex-compagnon de Loana, porte plainte pour diffamation après les accusations de violences conjugales

" Elle se cogne la tête contre les murs, elle tombe par terre quand elle a trop bu ou qu'elle prend trop de médicaments ou qu'elle prend de la drogue, elle se taille les veines ", a encore raconté son ex-compagnon, pour expliquer les nombreux coups que Loana a dévoilé sur Instagram. Elle a avoué avoir été victime de violences conjugales.

On a pu lire: " Vous voulez vraiment la vérité voilà. " commence-t-elle. Loana explique qu'en février dernier, les médias avaient balancé qu'elle détenait de la drogue : une quantité bien trop importante pour que cela soit vrai. C'est complètement absurde et surtout: même pas le plus gros des dealers n'a pas ça chez lui", ajoute-t-elle.

Le torchon brûle entre Loana Petrucciani et son ancien compagnon, Fred Cauvin.

Après avoir rappelé le scandale auquel elle avait fait face concernant la possession de drogue, Loana a poursuivi son terrible texte: "Délations fausses forcément, il ne l'a dit à la police que pour qu'ils fassent une perquisition et détourner le fait qu'ils n'ont rien trouvé d'autre que des hématomes sur mes bras que justement Fred m'avait fait la veille et donc c'est pour ça qu'il avait inventé cette histoire pour justement éloigner les soupçons sur autre chose". Au contraire ils m'ont conseillé de porter plainte pour coups et blessure et on été remarquable après avoir compris... Elle a continué son histoire: "Pervers narcissique qu'il est forcément, il m'a encore sorti les plus belles phrases qu'on peut entendre, qu'on veut entendre il est redevenu mon ami". Il est redevenu mon ami et voilà ce qui s'est passé deux jours avant mon anniversaire. " Je n'ai osé appeler personne pour annuler et je suis sûre que personne n'a compris pourquoi et je m'en excuse", a-t-elle détaillé. Dans la première vidéo publiée, elle avait la voix cassée et cela serait dû au fait qu'elle ait crié plusieurs heures durant: " ARRÊTE DE ME FRAPPER" . Il m'a frappée et hurlé dessus sans s'arrêter. J'aurais préféré mourir. Je me cachais dans toutes les pièces, tous les coins en priant qu'il s'arrête. Un enfer. J'avais jamais vécu une telle violence sur autant de temps. " Je lui disais même oui lorsqu'il me disait que j'étais qu'une connasse pour qu'il soit content", a écrit l'ancienne candidate de téléréalité. Mon teint était blafard à cause du fond de teint que j'ai mis pour dissimuler les coquarts que j'avais, et que je voulais éviter que vous voyez! Donc avant de spéculer, de penser à des choses idiotes mauvaises connes et insidieuses, essayez déjà de comprendre et de savoir la vérité. Pourquoi est-ce qu'elles restent dans le silence: "pour éviter la connerie et l'incompréhension des autres". " On espère que Loana se remettra rapidement de ce traumatisme..."

Recommande: