Washington interdit de télécharger les applis TikTok et WeChat aux Etats-Unis

19 Septembre, 2020, 00:35 | Auteur: Lynn Cook
  • TikTok en danger toujours pas d’accord pour sa survie aux Etats-Unis

Les États-Unis ont annoncé, vendredi, l'interdiction à partir de dimanche du téléchargement des applications TikTok et WeChat, très populaires auprès des jeunes.

Ainsi, note Richard Windsor, analyste technologique indépendant auteur du blog Radio Free Mobile, tout accord sur TikTok qui résoudrait les problèmes de sécurité américains risque de se heurter au véto de Pékin.

Accusées de constituer une menace pour la sécurité nationale des États-Unis, toutes les transactions avec les applications chinoises TikTok et WeChat seront interdites aux États-Unis à partir du 20 septembre, selon le département américain du Commerce.

L'application américaine TikTok est soupçonnée par Washington de pouvoir être utilisée par le renseignement chinois, ce que l'entreprise a toujours fermement nié.

Les Etats-Unis mettent ainsi à exécution la menace brandie par le président Donald Trump contre ces deux applications chinoises, dans un contexte de grandes tensions entre les deux géants économiques. Donald Trump et son administration ont déposé un décret ce vendredi 18 septembre visant à interdire l'utilisation de TikTok et WeChat sur l'ensemble du territoire américain. "Les interdictions pourraient être levées le cas échéant", précise le département du Commerce dans son communiqué.

Wilbur Ross a assuré que "le TikTok de base restera intact jusqu'au 12 novembre". Les principaux investisseurs américains de ByteDance, Oracle et éventuellement Walmart détiendront au moins 60% des opérations de TikTok aux Etats-Unis, a ajouté cette source.

À relire: TikTok, Donald Trump et Oracle: petits arrangements entre amis? La décision a été prise alors que le président américain avait demandé de passer en revue ces applications pour des raisons de sécurité nationale, le mois dernier.

Rappelons que l'entreprise Oracle a les faveurs de l'entreprise chinoise ByteDance dans le cadre d'une éventuelle entente.

Pour l'heure, cette application de vidéos courtes est extrêmement populaire chez les adolescents avec environ 100 millions d'utilisateurs aux Etats-Unis et jusqu'à un milliard dans le monde.

"En ce qui concerne TikTok, le seul véritable changement à compter de dimanche soir sera qu'on n'aura pas accès aux améliorations de l'application, aux mises à jour, ou à la maintenance", a détaillé le ministre du Commerce Wilbur Ross sur la chaîne Fox Business.

"Dans notre proposition à l'administration américaine, nous nous sommes déjà engagés à des niveaux sans précédent de transparence et de responsabilité supplémentaires, bien au-delà de ce que les autres applications sont prêtes à faire", a-t-elle également indiqué, citant la possibilité d'audits effectués par des tiers, "la vérification de la sécurité du code et la surveillance par le gouvernement américain de la sécurité des données aux Etats-Unis".

La porte-parole a également affirmé que le groupe continuera à contester le décret exécutif "injuste" pris en août par Donald Trump.

Recommande: