Vers une nomination en pleine campagne présidentielle — Cour suprême américaine

19 Septembre, 2020, 14:20 | Auteur: Lynn Cook
  • La doyenne de la Cour suprême américaine Ruth Bader Ginsburg est morte à 87 ans

Entre les Démocrates et les Républicains, la guerre a déjà été déclarée pour le remplacement de la doyenne de la Cour suprême américaine.

La doyenne de la Cour suprême des États-Unis Ruth Bader Ginsburg est décédée vendredi 18 septembre à l'âge de 87 ans, laissant vacant son poste, ce qui augure d'une intense bataille politique avant la présidentielle du 3 novembre.

Elle jouissait d'une popularité étonnante au regard de l'austérité traditionnellement associée aux neuf juges de la Cour suprême.

Son décès donne au président américain, Donald Trump, une chance d'élargir sa majorité avec une troisième nomination alors que l'Amérique est profondément divisée et que l'élection présidentielle est imminente. "Mon voeu le plus cher est de ne pas être remplacée tant qu'un nouveau président n'aura pas prêté serment", lui a-t-elle dicté quelques jours avant sa mort.

Selon la Constitution, une fois son choix arrêté, il reviendra au Sénat de l'avaliser.

Elle a ensuite épousé d'autres évolutions de la société américaine, se rapprochant des plus jeunes sur des questions comme l'avortement ou le mariage homosexuel. " Nous avons promis de travailler avec le président Trump et de soutenir son programme, notamment ses choix remarquables pour les postes de juges fédéraux ", avait-il laissé lire dans un communiqué qu'il a publié.

"Malgré son positionnement à gauche, républicains et démocrates lui ont immédiatement rendu hommage".

Parmi ces juges, Trump devra choisir le prochain sage de la Cour suprême avant qu'il ne soit avalisé par le S2nat. "On a perdu une géante dans l'histoire du pays", a renchéri la benjamine de la Chambre et représentante de l'aile gauche du parti, Alexandria Ocasio-Cortez. "C'était " une championne du Droit " pour le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, une juriste " brillante", " admirée " et " influente " selon le ministre de la Justice, Bill Barr. "Le candidat du président Trump aura droit à un vote dans l'enceinte du Sénat des États-Unis". "Il a réclamé sur Twitter que le président annonce son successeur dès la semaine prochaine et que le Sénat le confirme avant l'élection".

Recommande: