Lacoste arrête sa collaboration avec Roméo Elvis

19 Septembre, 2020, 04:21 | Auteur: Sue Barrett
  • Lacoste arrête sa collaboration avec Roméo Elvis

Roméo Elvis a lui été pointé du doigt sur les réseaux sociaux par une femme, qui l'a également accusé d'agression sexuelle.

Les deux rappeurs ont par le passé été choisi par Lacoste afin de représenter la marque. " Ce sont des valeurs qui ne correspondent plus avec l'image de Lacoste, que la marque ne peut pas cautionner ", a déclaré une source interne de chez Lacoste, toujours à 20 Minutes. Concernant Roméo Elvis, "nous ne prolongerons pas son contrat", a indiqué un porte-parole. Une quatrième plainte a été déposée le 11 septembre. Le rappeur Moha La Squale s'est rapidement retrouvé au cœur de la tempête, alors que trois femmes ont livré des témoignages glaçants.

"Nous condamnons totalement toute forme de violence, de harcèlement et d'agression", ajoute le communiqué.

Le rappeur charismatique de 25 ans a été l'une des grandes révélations de l'année 2018 avec son premier album "Bendero", plébiscité par le public (disque d'or, plus de 50 000 exemplaires vendus) et par la critique.

"(Roméo Elvis) m'a agressée sexuellement #balancetonrappeur", pouvait-on lire sur une "story" d'un compte ne permettant pas d'identifier l'autrice.

De son côté, l'artiste a présenté des excuses publiques, par un message publié sur les réseaux sociaux: " Les réseaux s'enflamment et oui, j'ai pris conscience d'avoir utilisé mes mains de manière inappropriée sur quelqu'un, croyant répondre à une invitation qui n'en était pas une, et m'arrêtant dans les instants qui ont suivi dès que j'ai compris. " J'espère servir d'exemple à ne pas suivre ", avait écrit Roméo Elvis sur Instagram, quelques heures après le début de la polémique.

Recommande: