L’Etat est impartial dans la bataille Suez-Veolia, dit Bruno Le Maire

19 Septembre, 2020, 03:49 | Auteur: Aubrey Nash
  • Suez ne conservera dans les quatre pays concernés que des activités de recyclage de plastique et de traitement des déchets dangereux

"Si Veolia (le) menait à terme, c'est 75 % des activités de Suez en France (qui emploie 29.000 salarié (e) s) qui seraient immédiatement revendues à des acteurs français et étrangers", mettent en garde les syndicats dans leur texte. Cependant, dans un communiqué le groupe précise: "Le Conseil a été informé des échanges avec Suez".

La journée de mobilisation prévue mardi interviendra après un précédent débrayage des salariés de Suez, le 8 septembre, et à la veille d'une audition des dirigeants du groupe et de ceux de Veolia à l'Assemblée nationale.

Il décide "en conséquence de déclencher la procédure d'alerte économique interne prévue par le code du travail et demande dans ce cadre à la direction de lui fournir des explications", lors d'une prochaine réunion extraordinaire du CSE vendredi 18 septembre.

Concernant ce dernier point, une source au fait du sujet interrogée par Reuters a indiqué que Criteria, maison-mère de Caixabank et deuxième actionnaire de Suez avec 5,9% du capital, n'envisageait pas de participer au moindre consortium susceptible de soumettre une offre concurrente à celle de Veolia sur la participation d'Engie.

Le comité estime en outre que la situation impose le déclenchement d'une procédure d'information-consultation des élus du personnel.

Selon le quotidien EnQuête qui donne l'information, Veolia a lancé une offre publique d'achat (OPA) sur Suez en France.

Aussi, Sen'Eau, gérée par Suez est un bon cheval pour le Sénégal qui souhaite être en tête de course dans la gestion de l'eau et son offre à prix faible aux consommateurs. Alors que Suez proposait de vendre aux consommateurs le mètre cube d'eau à 298,5 francs, Veolia proposait le même volume à 306 francs.

Cet article est réservé aux abonnés Figaro Bourse.

Recommande: