Garcia se plaint de 2 penalties oubliés — Lyon

19 Septembre, 2020, 14:50 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Olympique Lyonnais: Rudi Garcia

Après une défaite concédé à la maison lors de la précédente journée face à Rennes (2-4), le Nîmes Olympique peut se consoler par ce joli nul enregistré, ce vendredi soir, sur les terres des Gones en inauguration de cette 4ème journée de Ligue 1. Même s'ils se créent des situations devant les buts, les Gones n'arrivent donc pas à concrétiser. Rudi Garcia ne pourra pas compter sur Houssem Aouar, expulsé face au MHSC mardi et donc suspendu. "C'est évidemment une contre-performance".

"Ça fait trois matchs qu'on a les occasions pour ouvrir le score et qu'on manque de réalisme". Il faut les transformer contre des équipes qui jouent avec un bloc bas. Après son bon parcours en Ligue des champions (demi-finaliste), on voyait le club rhodanien jouer les premiers rôles en Ligue 1 cette saison. Les occasions, nous les avons eues.

Face à cette campagne virulente qui rejaillit sur les réseaux sociau, c'est le silence-radio du côté de l'Olympique Lyonnais où Jean-Michel Aulas se fait plus discret, tandis que Juninho tente de calmer l'attente des supporters en matière de mercato, sans trop y parvenir. "Nous aurions dû gagner car nous sommes l'OL et que nous recevons", a pesté Rudi Garcia, même s'il a reconnu que "ce troisième match en sept jours a pesé sur les jambes de certains ". "Nos situations favorables sont souvent des tirs hors surface. Il faudrait être capable de faire du jeu dans la surface avec des joueurs lancés et obtenir des penalties", a indiqué le coach lyonnais. "J'avais amené un peu de sang frais avec des jeunes qui se sont plutôt bien comportés mais ils ne peuvent pas tout amener par rapport à des joueurs plus expérimentés", a-t-il confié.

Recommande: