Direct. Vers un assouplissement du protocole sanitaire dans les écoles

18 Septembre, 2020, 14:11 | Auteur: Jonathan Ford
  • Olivier Véran agacé: sa rentrée difficile

Sur les sept derniers jours, un total de 3.223 patients ont été pris en charge à l'hôpital.

Selon SPF, 84 nouveaux foyers de contamination ont été détectés en 24 heures, contre 77 mercredi et 68 mardi.

L'épidémie du nouveau coronavirus est " très active " en France, où le virus a fait plus de 30.000 morts depuis mars dernier, a averti ce jeudi le ministre de la Santé, Olivier Véran.

De nouvelles mesures vont donc être adoptées à Lyon.

Le taux d'incidence (nombre de nouvelles contaminations par semaine): il est en hausse constante avec 83 cas pour 100 000 habitants alors qu'il n'était qu'à 40 à la fin du mois d'août.

En raison de l'accélération de la circulation du Covid-19, Bordeaux, Marseille et la Guadeloupe avaient déjà imposé des mesures comme l'interdiction de rassemblements de plus de 10 personnes dans les parcs ou sur les plages, la réduction de la jauge de 5 000 à 1 000 pour les grands événements et l'annulation de certains de ces événements.

Le ministre de la Santé a évoqué un possible durcissement des mesures déjà prises en Guadeloupe: "Dans les territoires pour lesquelles des mesures fortes ont déjà été prises, particulièrement Marseille et la Guadeloupe, si la situation sanitaire ne s'améliore pas, et si le nombre d'entrées en réanimation continue à croitre, il faudra sans doute prendre des mesures encore plus fortes".

". Dans les crèches, le port du masque sera désormais obligatoire pour tous les personnels, y compris en présence des enfants, sauf dérogation".

"A noter que le ministre a également annoncé, ce jeudi, la commande de "cinq millions de tests antigéniques, qui seront arrivés d'ici à début octobre ", et travailler " à une stratégie de déploiement " de ces tests rapides, sans attendre le résultat des expérimentations lancées ces derniers jours et les " recommandations des autorités scientifiques ". Le protocole sanitaire mis en place en France dans les écoles et les crèches va être allégé.

"Les cas contacts de cas contacts ne sont pas des cas contacts", a souligné le ministre de la Santé. "Un cas contact, d'un cas contact n'est pas un cas contact", a expliquer Olivier Véran en appelant clairement à la rationalisation et ne pas se faire tester pour rien. "Nous sommes confrontés à de réelles difficultés organisationnelles". En Île de France, vingt centres de dépistages pour les personnes prioritaires vont être déployés à compter de lundi et pourront réaliser chacun 500 tests par jour.

Le virus touche désormais de nouveau les personnes âgées.

. Par ailleurs, l'avis de la Haute autorité de santé est attendu prochainement sur les tests salivaires. Il était de 3 au "pic de l'épidémie". Mais la crainte est que ces chiffres montent avec quelques semaines de décalage sur les contaminations puis que les hôpitaux finissent par être débordés.

" Des plus jeunes aux moins jeunes ".

Le haut conseil de la santé publique a rendu jeudi 17 septembre un avis qui indique que les jeunes enfants sont peu à risque de forme grave et peu actifs dans la chaîne de transmission. Aujourd'hui une personne malade contamine deux autres personnes tous les quinze jours.

Méfiance croissante de la population.

Recommande: