Darmanin attaque Freeze Corleone pour "apologie de l'antisémitisme"

18 Septembre, 2020, 05:57 | Auteur: Sue Barrett
  • Freeze Corleone attaqué en justice par le gouvernement ?

"Tout pour la famille / pour qu'mes enfants vivent comme des rentiers juifs / Fuck un Rothschild fuck un Rockfeller / Moi j'arrive déterminé comme un Adolf dans les années 30", scande en effet Freeze Corleone dans un de ses titres. Le chanteur, âgé de 28 ans est le fondateur du collectif "Ligue de l'Ombre". Il sort son premier album, À la recherche de la daillance, en 2010 et commence à se faire une place dans le paysage rap francophone et impose la musique drill dès 2016.

Attaqué de toute part, Freeze Corleone.

Sous le feu des projecteurs depuis la sortie de son album événement "La menace fantôme" qui fait d'ailleurs un carton, Freeze Corleone risque d'être rapidement visé par une plainte pour antisémitisme et apologie du nazisme par le ministre de l'intérieur en personne, Gérald Darmanin, pour certains de ses lyrics dans son projet. Ses textes regorgent de thèmes relatifs à la théorie du complot et reprend les codes habituels du rap (argent, drogue.).

Mercredi, La Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) est montée au créneau. Le principal concerné n'a pas non plus communiqué sur ses réseaux sociaux.

L'association invite les diffuseurs à un boycott des différentes plateformes.

Le ministre de l'Intérieur s'est emparé de l'affaire. En retweetant le post de la Licra, Gérald Darmanin a demandé des sanctions à l'encontre de l'artiste. Dans un tweet publié le 17 septembre, il déclare: "Apologie du nazisme et antisémitisme". Sur Twitter, le ministre de l'Intérieur a qualifié les propos du rappeur "d'inqualifiables": "À ma demande, le ministère de l'Intérieur étudie au plus vite les recours juridiques pour poursuivre leur auteur".

En attendant lesdites poursuites judiciaires, " j'appelle Facebook et Twitter à ne pas diffuser ces immondices", a-t-il encore dit dans son tweet. Il a aussi indiqué avoir signalé ces propos "aux fins d'enregistrement à la plateforme Pharos de l'office central lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication". Il incite lui aussi Facebook et Twitter "à ne pas diffuser ces immondices".

D'autres acteurs du monde politique, comme Eric Ciotti député des Alpes-Maritimes, ont aussi demandé la radiation des textes de Freeze Corleone. Elle dénonce de " l'antisémitisme ", du " complotisme ", de " l'apologie d'Hitler, du IIIe Reich et du terroriste Mollah Omar ".

Recommande: