L'offre de Microsoft pour racheter TikTok a été rejetée

14 Septembre, 2020, 18:20 | Auteur: Aubrey Nash
  • L'information n'a pas encore été confirmée par les parties prenantes mais Microsoft en compétition avec Oracle a publié un communiqué pour annoncer qu'elle n'avait pas été retenue

Le joyau du numérique chinois TikTok a échappé à Microsoft: ByteDance, propriétaire de la plateforme de vidéos légères, a rejeté l'offre de rachat du géant informatique américain, ouvrant la voie au groupe de logiciels californien Oracle pour un partenariat.

Un accord semble néanmoins se dessiner, puisqu'Oracle a confirmé de son côté dans un communiqué, que sa proposition fait partie de celle " soumise par ByteDance au département du Trésor au cours du week-end ". Steven Mnuchin a précisé que la date butoir était le 20 septembre, et non le 15 septembre comme cela avait été évoqué précédemment par Donald Trump.

" De nombreuses options restent sur la table (.) et la vente reste une possibilité, ont déclaré des sources proches du dossier", écrivait le quotidien économique mercredi.

Sur pression du gouvernement chinois, les technologies d'intelligence artificielle à l'origine de l'algorithme très performant de TikTok avaient récemment été retirées de la corbeille de la mariée.

"Nous allons examiner cela au comité Cfius (des investissements étrangers aux États-Unis, ndlr) cette semaine, puis nous ferons une recommandation au président et l'examinerons avec lui", a indiqué Steven Mnuchin. Pourtant, nous apprenons aujourd'hui que la société Oracle serait désormais l'acheteur le plus sérieux, devançant donc les ambitions de Microsoft.

La cotation du titre Oracle a été suspendue peu après l'ouverture de la Bourse à New York. Le président Donald Trump, qui accuse sans preuve depuis des mois le populaire réseau social d'espionnage au profit de la Chine, a signé des décrets pour forcer ByteDance à vendre rapidement les activités de TikTok sur le sol américain. Le groupe de supermarchés Walmart s'était allié avec lui dans ces négociations avant que l'opération ne soit rejetée dimanche par ByteDance, la maison-mère du réseau social.

"Nous pensons que Microsoft voulait acheter TikTok uniquement AVEC son algorithme principal, une concession sur laquelle le gouvernement chinois et ByteDance ne voulaient absolument pas céder", a jugé dans une note Daniel Ives, analyste pour la société d'investissement Wedbush Securites.

ByteDance avait dans la foulée fait savoir qu'il " respecterait strictement " les nouvelles règles de Pékin, c'est-à-dire l'obtention d'une licence d'exportation auprès des autorités.

En août, l'application, plébiscitée par les adolescents, a dépassé les 2 milliards de téléchargements dans le monde et affirme être présente dans plus de 200 pays.

Recommande: