Tour de France - Tour de France : Soren Kragh Andersen s'impose à Lyon

13 Septembre, 2020, 13:08 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Tour de France 2020- Le profil de la 13ème étape

Team Cofidis rider France's Guillaume Martin arrives at the finish line of the 13th stage of the 107th edition of the Tour de France cycling race, 191 km between Chatel-Guyon and Puy Mary, on September 11, 2020. Après les tentatives de Tiesj Benoot puis Marc Hirschi, déjà vainqueur à Sarran, c'est Soren Kragh Andersen qui a concrétisé les efforts de l'équipe néerlandaise en devançant de 15 secondes le peloton samedi à Lyon. lire aussi Le film de la 14e étape Sans Sam Bennett et Caleb Ewan, distancés en début d'étape, le Danois a profité de la légère désorganisation du peloton à la fin de la côte de la Croix-Rousse (1,4 km, à 4,8 %), dernière difficulté du jour.

Le Danois Soren Kragh Andersen (Sunweb) a surpris les sprinteurs rescapés pour s'imposer en solitaire à Lyon sur la 14e étape du Tour de France. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) garde lui son maillot jaune. On dit que le cyclisme est un sport individuel qui se court par équipes, et les Sunweb l'ont bien compris. Puis avec Kragh Andersen qui a contré une attaque du Français Julian Alaphilippe, lui-même parti en chasse derrière l'Allemand Lennard Kämna. Mais le coureur de la Deceuninck - Quick Step, après avoir repris l'homme de tête, n'a pas réussi à maintenir la cadence et il a été repris par le peloton. Comme depuis le début de l'étape, la Bora-Hansgrohe était à la manœuvre, suivie de la Jumbo-Visma du maillot jaune Primoz Roglic, parfois relayée par la CCC de Greg Van Avermaet et Matteo Trentin.

Redoutable, l'équipe de Sagan atteignait son but à 78 km quand, après plusieurs kilomètres de poursuite, Sam Bennett et ses coéquipiers lâchaient l'affaire.

Autres victimes de la stratégie de la Bora, les deux échappés du jour: Stefan Küng (Groupama-FDJ) et Edward Theuns (Trek-Segafredo). Julian Alaphilippe a ensuite placé un démarrage attendu pour fondre sur le Belge. Marc Hirschi nous a inspirés, cela nous a donné confiance.

Dimanche, la 15e étape longue de 174,5 km relie Lyon au sommet du Grand Colombier.

Au terme d'une étape animée par la Bora-Hansgrohe de Peter Sagan, déterminé à reprendre son maillot vert, le final dans les rues de Lyon avait des airs de classique italienne. L'Irlandais conserve sa tunique, avec 43 points d'avance sur Sagan, mais le spectre d'une arrivée hors délais pèse sur sa fin de Tour de France. "Idem pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal), dernier de l'étape à 28'55" de Kragh Andersen.

Recommande: