Sam Bennett, de Wervicq aux routes du Tour — Tour de France

12 Septembre, 2020, 00:24 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Primoz Roglic le nouveau leader du Tour de France

Il a devancé au sprint Caleb Ewan (Lotto-Soudal) et Peter Sagan (Bora-Hansgrohe). La matinée avait mal commencé pour le Tour de France avec l'annonce des résultats pour le Covid-19. Mais aucune formation n'a présenté plus d'un cas positif, ce qui n'entraîne aucune exclusion collective. Le duo helvète Stefan Küng (Groupama-FDJ) et Michael Schär (CCC Team) a forcé le destin en s'échappant dès le départ réel mais le peloton n'a jamais laisser l'écart enfler à plus de deux minutes.

Pour l'instant, un vent de face est prévu mais les cassures pourraient avoir lieu dans les 20 derniers kilomètres avec notamment la traversée du pont entre le continent et l'Île de Ré à 16km de la ligne. Les coureurs pédalent à vive allure en avalant dans la première heure 49,03 km. Des bordures sont une possibilité en fonction de la direction du vent. Les roues frottent, les virages sont serrés, les ronds-points dangereux... À l'approche du sprint intermédiaire à 40 km de l'arrivée remporté par Matteo Trentin (CCC), le peloton est groupé et se dirige tout droit vers un sprint massif.

Plusieurs chutes se sont produites et le Français Guillaume Martin, troisième du classement, a été pris dans l'une d'entre elles à 64 kilomètres de l'arrivée, tout comme le Slovène Tadej Pogacar, avant de reprendre sa place.

Après une journée de repos, l'Irlandais Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) a signé mardi lors de la 10e étape du Tour du France disputée entre l'île d'Oléron à l'île de Ré sa première victoire dans la Grande Boucle, récupérant au passage le maillot vert dans cette édition 2020.

Recommande: