Rentrée nationale et manifestation à Bordeaux ce samedi — Gilets jaunes

12 Septembre, 2020, 09:38 | Auteur: Sue Barrett
  • La préfecture interdit les rassemblements de Gilets jaunes dans plusieurs secteurs parisiens

Ce père de famille de 35 ans, qui a toujours contesté avoir un rôle de leader de ce mouvement social - de retour samedi dans les rues de France - avait fait appel de ses deux condamnations.

Les Gilets jaunes refleurissent en automne.

Jérôme Rodrigues, une des figures du mouvement, a appelé sur les réseaux sociaux "à une désobéissance civile complète". Un rendez-vous "pacifique", avec des acteurs "responsables", affirmait-il avant de déraper jeudi, comparant des policiers à "une bande de nazis" lors d'un échange sur Twitter avec le syndicat Synergie-officiers (nos éditions d'hier). Après une longue pause durant l'été, de nombreux messages notamment sur les réseaux sociaux appellent à une mobilisation forte ce samedi 12 septembre. Aux revendications initiales, sont d'ailleurs venues se greffer la dénonciation d'une "dictature sanitaire" et celle de l'obligation du port du masque. Plusieurs collectifs ont déjà rejoint le mouvement, comme les "Discothèques en colère", l'association "Uniformes en danger", ou encore "Blouses blanches colère noire". Un camouflet pour Jérôme Rodrigues? "Je suis un ami de la police aussi bien que je suis un ami des Gilets jaunes". Plusieurs manifestations sont annoncées en France ce samedi, notamment en Occitanie, à Montpellier, Toulouse, Perpignan, Nîmes et Alès ou encore Carcassonne. A Paris, quatre rassemblements sont ainsi prévus mais trois ont été interdits par la préfecture au vu "des risques des troubles à l'ordre public". De source policière, 4.000 à 5.000 manifestants sont attendus à Paris, dont 1.000 personnes potentiellement violentes.

Alors que des manifestants ont été blessés à plusieurs reprises par des tirs de lanceurs de balle de défense (LBD), chaque tir devra désormais être validé par un " superviseur", a annoncé vendredi le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, proposant par contre l'utilisation d'une nouvelle grenade de désencerclement (GMD), jugée moins dangereuse.

Recommande: