" "Donald Trump annonce un " accord de paix " entre Bahreïn et Israël

12 Septembre, 2020, 06:24 | Auteur: Lynn Cook
  • Un autre pays pourrait s'associer à l'accord entre Israël et les Emirats dit Trump

"Cet accord s'ajoute à la paix historique avec les Émirats arabes unis", a ainsi déclaré le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, dans un communiqué en hébreu. "Nos deux grands amis Israël et Bahreïn ont conclu un Accord de Paix", a indiqué Trump sur Twitter.

Petite monarchie pétrolière du Golfe, Bahreïn était notamment représenté à Washington fin janvier lors de la cérémonie d'annonce du plan de l'administration Trump pour le Moyen-Orient, qui prévoit la normalisation des relations entre des pays arabes et Israël, l'annexion de pans de la Cisjordanie occupée par l'État hébreu et la création d'un État palestinien sur un territoire réduit.

Israël et Bahreïn ont conclu vendredi un accord de normalisation de leurs relations, un mois après l'accord historique entre les Émirats arabes unis et l'État hébreu.

Bahreïn et Israël partagent avec d'autres pays arabes de la région la même hostilité à l'égard de l'Iran, que Manama accuse d'instrumentaliser la communauté chiite de Bahreïn contre la dynastie sunnite au pouvoir.

"Ils vont être dans une très bonne position", a-t-il assuré.

Au cours des discussions qui ont eu lieu avec les Emirs d'Abu Dhabi et Dubaï ce vendredi 11 septembre 2020, Mohamed ben Zayed, prince hériter des Emirats Arabes Unis et Ministre de la Défense d'Abu Dhabi, a lancé un appel à tous les pays arabes.

Immédiatement après l'annonce de l'accord entre Manama et Tel-Aviv, le Palestinien Nabil Shaat, l'ancien négociateur en chef de l'Autorité palestinienne avec Israël, a crié à la "trahison" du Bahreïn sur Al Jazeera. Cet accord est donc présenté comme une victoire diplomatique du président américain dans la région. Cette initiative "envoie un message positif et encourageant au peuple d'Israël, qu'une paix juste et globale avec les Palestiniens est la meilleure voie", a-t-il ajouté.

Le communiqué commun diffusé par Washington précise que Bahreïn se joindra à une cérémonie de signature prévue mardi à la Maison-Blanche en présence du Premier ministre israélien. L'accord entre Israël et les Émirats vise à rapprocher ces deux économies du Moyen-Orient avec à la clé des vols commerciaux entre les deux pays, et des investissements croisés dans les secteurs des hautes technologies, de l'agriculture, du tourisme et de l'énergie.

Recommande: