Nicolas Sarkozy : il fait une association raciste concernant les noirs

11 Septembre, 2020, 09:35 | Auteur: Sue Barrett
  • Nicolas Sarkozy au Parc des Princes pour PSG- OM le 23 octobre 2016.- FRANCK FIFE  AFP

Mais quelle mouche a bien pu piquer Nicolas Sarkozy? Usant d'un très tortueux et très étrange (restons polis) cheminement de pensée, il a semblé faire un parallèle entre les mots "singe" et "nègre". Invité de l'émission Quotidien sur TMC jeudi soir, Nicolas Sarkozy a affirmé qu'il ne ferait " plus de politique quotidienne, partisane ", ajoutant que cette période de sa vie était derrière lui. La toile s'est tout de suite indignée.

"Nicolas 'On-Peut-Pu-Rien-Dire' Sarkozy, petit ex-président de la République française, grand inspirateur de la droite/droite extrême/extrême-droite décomplexées", a pour sa part commenté la députée insoumise Danièle Obono, dépeinte récemment par la publication d'extrême droite Valeurs Actuelles sous les traits d'une esclave. "On a peut-être le droit de dire 'singe' sans insulter personne", poursuit-il. Parce que (rires) On n'a plus le droit de dire. "Elle progresse la société", a alors souri l'ex-chef de l'État. "Agatha Christie" lance-t-il à Yann Barthès le journaliste présentateur vedette de Quotidien.

Une association d'idées qui a fait bondir de nombreux téléspectateurs, notamment sur Twitter. "Je ne sais. Nous étions déjà des nègres, nous voilà singes".

"Mais?? Quelle partie de la population notre ancien Président croit-il offenser quand il prononce le mot "singe"?" se demande Rokhaya Diallo, journaliste, militante antiraciste et féministe, sur so compte Twitter. "Il vaut mieux ne pas chercher à comprendre et passer à autre chose pour ne pas avoir envie de vomir #Quotidien #Sarkozy" semnble lui répondre l'europdéputé réunionnais Younous Omarjee.

"Alors Nicolas, comment te dire, le mot que tu cherches ce n'est pas 'singe' mais 'nègre'".

Aurélien taché, député du Val d'Oise, ex-LREM, a lui estimé que "15 ans après le 'karsher', 'la racaille' et après avoir contaminé la quasi-totalité des partis politiques (gauche comprise), la boucle est bouclée". ", Nicolas Sarkozy a répondu: " Un combattant ".

Pardon Monsieur singe pour cette comparaison.

Recommande: