Grippe : va-t-on devoir se faire vacciner cette année ?

11 Septembre, 2020, 10:51 | Auteur: Jonathan Ford
  • La Santé publique cantonale recommande vivement la vaccination contre la grippe pour les personnes à risque

Le vaccin de la grippe, mais ici en Russie.

"Les pharmacies de ville ont demandé mercredi à pouvoir vacciner contre la grippe l'ensemble des adultes, afin d'améliorer la couverture vaccinale en cette période de pandémie de Covid-19, si les stocks le permettent".

Chaque année, la grippe saisonnière touche deux à six millions de personnes.

Chaque année, la grippe entraîne de nombreux passages aux urgences.

"Notre recommandation est de vacciner le plus possible les gens qui sont dans les recommandations du calendrier vaccinal, à savoir les personnes âgées de plus de 65 ans, et les personnes qui ont des pathologies qui les rendent plus fragiles vis-à-vis de la grippe", a précisé Elisabeth Bouvet, infectiologue et présidente de la Commission technique des vaccinations à la Haute autorité de Santé à nos confrères de France Info.

Dans le détail, il ressortait de cette enquête que si deux-tiers des médecins étaient vaccinés, le taux n'était plus que de 50% chez les sages-femmes, d'un tiers chez les infirmier (e) s et de moins d'un quart chez les aide-soignant (e) s. "Si on cumule grippe et Covid, c'est la panique ", a alerté Gilles Bonnefond.

Pour le président de l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) les adultes qui ne présentent pas de risque de complication "vont voir leur papa et leur maman en Ehpad, côtoient des gens fragiles".

Selon lui, les pouvoirs publics rechignent à étendre la vaccination contre la grippe à l'ensemble de la population adulte car ils redoutent une pénurie mais "les industriels ont mis à peu près 20% de doses supplémentaires sur le marché français, c'est beaucoup", assure-t-il. S'ils se protègent, ils protègent leur famille. "Ils n'ont pas envie de passer 2 heures chez le médecin pour se faire vacciner", a-t-il argumenté.

Lorsqu'un cas suspect est détecté, et que la direction de l'établissement décide en conséquence de faire tester "100% des résidents et 100% du personnel", "il faut trois ou quatre jours pour organiser les tests, puis 4 à 5 jours de plus pour avoir les résultats, c'est trop long!", a détaillé la responsable.

Recommande: