Économie : Wall Street va mieux

11 Septembre, 2020, 18:36 | Auteur: Aubrey Nash
  • LES BOURSES EUROPÉENNES PROGRESSENT À MI-SÉANCE

A la cloche, l'indice Dow Jones cède 632,42 points, sot 2,25%, à 27.500,89 pts.

Quant au S&P 500, l'indice a progressé de 1,02% ce 9 septembre, jusqu'à 3.369,62 points, alors que ses 11 sociétés majeures étaient toutes en recul.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a chuté de 4,11% à 10'847,69 points, repassant sous la barre des 11'000 points pour la première fois en un mois.

Ce repli avait en grande partie été provoqué par une rotation du marché qui s'était faite au détriment du secteur technologique ainsi que par des prises de bénéfices avant un week-end prolongé aux Etats-Unis, lundi étant férié en raison de "Labor Day".

"Bien qu'il y ait encore des revenus aujourd'hui, les pertes sont beaucoup plus généralisées et affectent certains secteurs axés sur la reprise économique", a déclaré Jack Ablin de Cresset Wealth Advisors.

En fait, tous les sous-indices du S&P 500, qui représentent différentes sections de l'activité économique, ont terminé dans le rouge mardi.

Le Nasdaq a décroché dans le sillage de Tesla, naturellement, mais également de Moderna -13,2%, Applied Materials -8,7%, Apple -6,7%, Adobe -6,1%, Nvidia -5,6%, Qualcomm et Microsoft -5,4%, Salesforces -5,3%, Facebook -4,1%.

"Les investisseurs ne sont pas juste en train de gesticuler sur leur chaise de bureau. Ils s'inquiètent d'une reprise terne", a déclaré Ablin.

Tesla, pour sa part, est en baisse de plus de 21%, la plus forte baisse depuis son introduction en bourse il y a dix ans.

De plus, Tesla a été lourdement pénalisé par sa non-admission au sein de l'indice de référence de Wall Street, le S&P 500, surtout après qu'elle a affiché un quatrième trimestre rentable consécutif en juin.

Les Etats-Unis ont accusé mardi la Chine de "menacer" et "harceler" les journalistes étrangers après la décision de Pékin de geler les accréditations de médias américains.

Les investisseurs ont également suivi mardi les discussions du Congrès sur les nouvelles mesures d'aide économique, mais les divergences demeurent nettes entre républicains et démocrates.

Parmi les autres valeurs du jour, Nikola s'est envolé de près de 41%.

Son collègue constructeur automobile électrique Nikola Corp a bondi de 35% mardi après que General Motors Co a annoncé l'acquisition d'une participation de 11% dans l'entreprise. Le spécialiste des appareils de fitness connectés a annoncé le lancement d'une nouvelle version de son vélo d'exercice et une réduction du prix du modèle d'origine. L'avionneur, déjà touché par la crise et la pandémie du 737 MAX, a confirmé mardi avoir détecté un nouveau défaut de fabrication sur son 787 Dreamliner longue portée, qui devrait retarder la livraison.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans de la dette américaine est tombé à 0,6788% vers 21h00 GMT, contre 0,7180% vendredi soir.

Recommande: