Blanquer: "il ne manquera pas d'enseignants" mardi

31 Août, 2020, 19:39 | Auteur: Aubrey Nash
  • L'Inde a annoncé avoir recensé 78.761 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures un nouveau record mondial

Alors que de nombreux parents hésitent encore à renvoyer leurs enfants à l'école, l'Éducation nationale rappelle que tous les élèves ne présentant pas de symptômes de Covid-19 devront retourner à l'école, sauf s'ils ont un certificat médical pour justifier leur absence. La causerie, c'est fort, c'est intense, c'est direct, ça donne confiance, ça parle au cœur et aux tripes.

Il a évoqué la réforme du lycée général et technologique et du lycée professionnel. Il y aura des états-généraux du numérique. En primaire et maternelle, le port du masque pour les enfants ne s'impose pas mais ils peuvent en être équipés s'ils le souhaitent. "Ce qui est bon pour les professeurs l'est pour les élèves ". Un déplacement clairement placé sous le signe de la communication. En Mayenne, au lycée Pierre et Marie Curie, avec les professeurs et aesh, emblématique du dynamisme de l'enseignement professionnel. Pour faciliter l'apprentissage, en maternelle ou en CP par exemple, des "masques transparents " pourront être distribués aux enseignants au cours des prochains jours. Souligner l'importance de l'enseignement professionnel, c'est souligner notre capacité de résilience, au service de nos élèves et de la société.

En foot, on appelle ce moment la causerie d'avant-match.

"Ce département, par une stratégie adaptée de tous les acteurs, a su gérer cette crise sanitaire et représente un modèle de ce qu'il faut faire en matière de tests, de respect des gestes barrière et en matière de civisme", a-t-il dit. "Il manque des règles claires sur tout ce qui se passe en dehors de la classe ", regrette Sophie Vénétitay, du Snes-FSU, premier syndicat du secondaire. "Je n'ai pas d'inquiétude sur ce point, d'autant plus qu'on a des moyens de remplacement pour les quelques professeurs qui, parce qu'ils ont été définis comme vulnérables par leur médecin, ne pourront pas être là".

"Il y a une telle préparation, de telles précautions qui ont été prises que l'hypothèse est très faible", a déclaré Jean-Michel Blanquer, interrogé sur le risque pour le Tour de ne pas aller au terme de ses trois semaines de course alors que la pandémie a repris une progression "exponentielle" en France. "La rentrée scolaire sera aussi normale que possible", a-t-il assuré.

Le masque à partir de 6 ans a été un débat parmi l'autorité scientifique.

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) "a défini une série de mesures sur la ventilation, les volumes des espaces", les protections en plexiglas, la distance entre collègues, a-t-elle énuméré. "C'est un faible pourcentage sur une classe de 23 élèves mais pour ceux-là, ça va être compliqué de les faire revenir dans l'univers de l'école", craint-elle.

Le ministre de l'Education, également en charge des Sports, Jean-Michel Blanquer, s'est montré rassurant sur la bonne tenue de l'événement malgré la propagation du virus.

Recommande: