Coronavirus : pour l'ARS Île-de-France, "la tendance n'est pas bonne"

10 Août, 2020, 23:49 | Auteur: Jonathan Ford

Nous sommes dans un début de rebond épidémique, insiste Nicolas Peju avant de poursuivre.

Alors que ce lundi 11 août 2020, Paris et plusieurs villes de la petite couronne vont rendre le masque obligatoire dans certaines zones, le directeur général adjoint de l'Agence régionale de santé (ARS) d'Île-de-France appelle ce dimanche sur France Info à une " prise de conscience urgente ".

Une mesure prévue pour un mois, prise pour tenter d'enrayer un rebond du virus qui fait craindre, à l'approche de la rentrée, une deuxième vague de l'épidémie aux effets potentiellement dévastateurs pour l'économie tricolore.

Le nombre de patients positifs au Covid-19 est passé de 200 par jour à la mi-mai à près de 500 aujourd'hui, explique " Le Parisien ". Progressivement, ce nombre a diminué. À la fin du mois de juin, nous trouvions une centaine de cas positifs chaque jour. Depuis la mi-juillet, ce chiffre remonte. "Depuis la semaine dernière, nous constatons en moyenne autour de 400 cas positifs par jour en région Ile-de-France et même plus de 500 ces derniers jours", alerte Nicolas Peju.

Selon le directeur général adjoint "toutes les mesures de prévention" doivent être renforcées. "Porter son masque sans se laver les mains, c'est absurde et inutile", a-t-il ajouté.

" Il faut vraiment une prise de conscience collective que la tendance n'est pas bonne".

Recommande: