Le philosophe Bernard Stiegler est mort à 68 ans

09 Août, 2020, 07:21 | Auteur: Sue Barrett
  • Décès du philosophe Bernard Stiegler expert des conséquences sociales du numérique

Philosophe critique du système capitaliste, Bernard Stiegler est mort, jeudi 6 août, à l'âge de 68 ans, a annoncé le Collège international de philosophie. Professeur retraité de l'université technologique de Compiègne, directeur de l'Institut de recherche et coordination acoustique/musique (Ircam) ou encore fondateur du groupe de réflexion philosophie Ars industrialis, il s'intéressait particulièrement à notre rapport à la technologie et à ses effets sur nos sociétés.

Parmi ses nombreuses implications universitaires au service de la recherche et de l'éducation, Bernard Stiegler avait notamment collaboré avec l'Institut national de l'audiovisuel. En 2016, cet ancien adhérent du PCF accordait un entretien aux Inrockuptibles à l'occasion duquel il revenait sur ses travaux sur les algorithmes.

Penseur engagé à gauche, qui prenait position contre les dérives libérales de la société, Bernard Stiegler a axé sa réflexion sur les enjeux des mutations sociales, politiques, économiques et psychologiques portées par le développement technologique. Incarcéré en 1978 pour cinq ans, suite à plusieurs braquages de banque à main armée, le jeune détenu se plonge dans la lecture des grands philosophes - Platon, Aristote, Kant, Heidegger -, puis découvre la pensée contemporaine avec Jacques Derrida. Comme le souligne Libé, il était également directeur de l'école de philosophie d'Epineuil-le-Fleuriel, Pharmakon.fr, qui propose également des cours à distance ou en présentiel.

Né à Villebon-sur-Yvette (dans l'Essonne) en 1952, Bernard Stiegler était également connu pour son parcours atypique.

Fin août, il devait être l'un des participants au festival "Agir pour le vivant" organisé à Arles, autour de la thématique traitant de la relation homme-nature.

Recommande: