Coronavirus : L’Afrique franchit la barre du million de cas

09 Août, 2020, 07:10 | Auteur: Sue Barrett
  • Rebond aux États-Unis, restrictions renforcées en Europe... Le point sur la pandémie

L'Egypte a enregistré près de 95.000 cas et le Nigeria près de 45.000.

Le continent africain a franchi jeudi la barre du million de cas de nouveau coronavirus officiellement déclarés, dont plus de la moitié enregistrés en Afrique du Sud, selon un comptage de l'AFP à 21h30 GMT. Alors que les gouvernements du monde entier luttent pour sauver des économies ravagées par des mois de verrouillage, beaucoup ont été forcés d'envisager de nouvelles mesures pour enrayer les épidémies de COVID-19 depuis qu'ils ont levé les ordres de confinement initiaux.

Le CDC Afrique, agence de santé spécialisée de la Commission de l'Union africaine, a déclaré dans son dernier point sur la situation que le nombre de cas confirmés de COVID-19 à travers le continent s'élevait à 1.007.366 en date de vendredi après-midi.

Les décès quotidiens de coronavirus aux États-Unis ont atteint un sommet de plus de 2000 en trois mois jeudi et le nombre de cas a dépassé 19 millions dans le monde, poussant de nombreux pays à renforcer davantage les restrictions dans la lutte contre la pandémie. Nombre de pays africains, aux systèmes de santé défaillants, ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

À l'échelle mondiale, plus de 19 millions de cas ont été déclarés au total, dont un million en quatre jours, et plus de 712 000 personnes sont décédées.

Face à la pandémie qui ne faiblit pas, de nombreux pays ont mis en place de nouvelles mesures.

En Australie, la deuxième plus grande ville, Melbourne, est entrée dans le verrouillage le plus difficile du pays à ce jour jeudi, fermant des entreprises non essentielles et obligeant des centaines de milliers de personnes supplémentaires à rester chez elles. La Grèce a annoncé de son côté qu'elle allait fermer ses frontières terrestres, sauf avec la Bulgarie, aux voyageurs la nuit. Le pays le plus durement touché au monde, les États-Unis, a connu une résurgence majeure des coronavirus depuis la fin juin, ajoutant 2060 décès en 24 heures seulement jeudi, a montré un suivi de l'Université Johns Hopkins. Des mesures sanitaires d'urgence ont été prises sur la petite île touristique de Poros, près d'Athènes.

Les autorités américaines ont toutefois annoncé la levée de leur recommandation appelant les citoyens américains à éviter tout voyage à l'étranger. Le bilan de l'épidémie dans le pays se porte désormais à 2.912.212 de cas d'infection, et 98.493 décès ont été recensés au total, selon les données officielles. La France, le Royaume-Uni et l'Allemagne sont classés "au niveau 3"- voyage à éviter si possible.

En Espagne, la Catalogne a poursuivi une vaste campagne de détection, parfois au porte-à-porte, dans trois villes moyennes afin de tenter de freiner la hausse des contagions. Mais selon de nombeux experts du secteur de la santé, la présence réelle du Covid-19 sur le continent pourrait être bien plus importante.

"Il devrait y avoir un consensus mondial pour faire de tout vaccin un bien public commun".

Recommande: